5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:42

avec Sid Ahmed Agoumi (il avait 21 ans ), Meriem Abed & Noura

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 20:53

Réalisateur : Farouk Beloufa, Assistant Réalisateur : Chirine Tannous, Musique : Ziad Rahbani Paroles : Talal Hider ,Scénario : Rachid Boudjedra, Farouk Beloufa

Acteurs : Yacine Khallat, Roger Assaf, Ahmed Mahrez, Fayçal Homsi, Ahmed Ezzine, Ziad Rahbani, Abdelmoulay Chaar, Lina Tabbara, Youcef Sayeh, Nabila zitouni

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 20:36

avec : Sid ahmed Agoumi, Samia, Mahdia magroufel, Hamou Saadaoui, Daniel Boukman, Salah Teskouk


Texte de : Mouloud Mammeri dit par : Charles Denner & Evelyne Rey, Assistant Réalisateur : Abderrahmane Bouguermouh, Réalisateur : Ahmed Rachedi

L'aube des damnés, Film Algérien, tourné en 1965, réalisé par Ahmed Rachedi

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 15:39
avec :  Khaled Barkat, Djilali Ain Tadles, Momo, Ouardia Hamitouche, Fettouma Ousliha, Fatima Belhadj, Boumediéne Sirat, Mohamed Haimour, Sissani, Nawel Zaatar, Farid Saichi, Mohamed Bouamari, Abdelhamid Habati, Esma Boubeker, Kendsi, Mahdia
Scénario et dualogues : Mohamed Chouikh, Directeur photo : Allel Yahiaoui, Chef monteuse : Yamina Chouikh, Musique : Djawad Fasla,  Directeur de production : Tahar Harhoura, Réalisation : Mohamed Chouikh
La citadelle, Film Algérien, (1988), de Mohamed Chouikh  الفلم الجزائري، القلعة

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 15:02

Musique Française : Michel Portal, Musique Algérienne : Fanfare de l'ANP , chant : MHamed el Anka
Assistant  réalisateur : Anne Zinet
Chant : Anne Maria Bondi
réalisé par Anne et Mohamed Zinet
Dessins : Mohamed Issiakhem et Abderrahmane Nacer
Poémes : Haimoud ibrahimi
avec : Mohahmed Zinet, Momo, Noureddine Drais, Mme Suzie Nacer,Ptit redouane, Hocine Baci,Georges Arnaud,Abdelhamid Benaissa, Farid et Rachid  Benamabrouk, Fatima Bourihiya, Mustapha Chadly, Samy Abdennour, Michel Aimé, Mohamed ait Amirat, Yamina et Hakima  Andaloussi, Akli Dali, Hocine Djeha, Boubker Dali, Djaffar Dali, 

Né en 1932 à Alger. Il est mort en France en 1995.
Mohamed Zinet débute comme comédien. Officier dans l’ALN pendant la guerre de libération, il est blessé et envoyé à Tunis où il crée ce qui deviendra le Théâtre National Algérien. Puis il étudie le théâtre en Allemagne (à Berlin et à Munich), et travaille comme acteur en France (à Paris). De retour en Algérie, il participe à la création de Casbah films en 1964. Il est assistant réalisateur et joue dans plusieurs films algériens et étrangers.

En 1971, il écrit, réalise et interprète « Tahia ya Didou (Alger Insolite) ». Tout au long de sa vie Mohammed Zinet ne cessera pas d’être acteur. En France, on l’avait notamment remarqué dans « Dupont la joie » d’Yves Boisset.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 15:40

نوبة نساء جبل شنوة للمخرجة ٱسيا جبّار

Acteurs : Sawsen noweir, Mohamed Haimour, Zohra Sahraoui, Kheira Amrane, Aicha Medjar, Fatima Ouddai, Khedidja lakhal

images : Ahmed Sedjane & Abboun Cherif écrit et Réalisé par: Assia Djebbar

La nouba des femmes du mont Chenoua de Assia Djebbar (1977)
La nouba des femmes du mont Chenoua de Assia Djebbar (1977)

Première auteure nord-africaine à recevoir la distinction de l’admission à l’Académie Française en 2005, Assia Djebar, de son vrai nom, Fatma Zohra Imalayene, est une écrivaine Algérienne d’origine Cherchelloise. Issue d’une petite famille bourgeoise et traditionnelle, elle étudia à l’école française puis dans une école coranique privée avant de rejoindre un collège à Blida où elle obtient son baccalauréat en 1953, 4 ans avant son premier roman. En 1955, elle rejoint l’École Normale Supérieure de Sèvres (France).

Elle est la première femme musulmane et la première Algérienne à être admise. Elle enchaine alors une carrière dans l’enseignement dans différentes universités en Algérie, au Maroc et aux Etats-unis. Pour atteindre le public non littéraire, elle se consacre aussi à d’autres formes d’expression artistique, au théâtre et notamment au cinéma.

Aujourd’hui, le prix Assia Djebar du roman est un prix littéraire qui porte donc son nom, et qui a pour objectif de promouvoir la production littéraire algérienne.

“La soif”, premier roman d’Assia Djebar

L’une des premières thématiques abordées par l’auteure dans son oeuvre, et d’ailleurs, la plus marquante, est celle de la condition de la femme . Elle écrit son premier roman, “La soif” en 1957 pendant le mouvement des étudiants de l’UGEMA.

Toutes les œuvres d’Assia Djebar reflètent la lutte de son peuple et celui de l’engagement des femmes algériennes à qui elle donne la parole à travers ses romans et auxquelles elle permet de prendre conscience de leur condition de femmes arabes. Son œuvre comprend au total 12 romans, des pièces de théâtre et  plusieurs films.

Vous pouvez avoir accès à ce roman sur le lien suivant :  La soif, Assia Djebar 

 

“L’urgence de dire”

Assia Djebar n’hésite pas à revenir sur l’assassinat de ses amis durant la décennie noire. ” Dans le blanc de l’Algérie”, oeuvre dans laquelle l’auteure parle de Jean Sénac, Tahar Djaout, Youcef Serbie et Josie Fanon. Elle rappelle plus que jamais la nécessité d’écrire, « l’urgence de dire » à quel point la culture de l’oubli peut conduire au désespoir.

Nous terminons cet article sur des mots, tellement beaux, d’Assia Djebar, dans lesquels elle revient sur la question récurrente du choix du français comme langue d’expression.

“J’écris donc, et en français, langue de l’ancien colonisateur qui est devenue néanmoins et irréversiblement celle de ma pensée, tandis que je continue à aimer, souffrir, également à prier quand parfois je prie, en arabe, ma langue maternelle”

Partager cet article

Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 17:09

Chikh Nouri, Ennemi public, Adaptation et Réalisation : Mustapha Badie, Adaptation & Scénario : Mohamed Bouzidi

acteurs : Larbi Zekkal, Hayat, Mohamed Debbah, Chafia Boudraa, Tayeb Abooulhassen, Anissa Gacem, Hadj Cherif, Farida Amrouche,, Mohamed Niha, Abou djamel, Trad Ammar, Hassan el Hassani, Yasmina, , Mohamed Ariouet, Sid Ali Fernandel dans le rôle de chikh Amar, Mohamed Bouzidi dans le rôle de Chikh Nouri

 

avec : Hassan el Hassani, Yasmina, Mustapha Preure, Mhamed Benguettaf, Sid Ali Fernandel, Arezkiu Nabti, Mohamed Kechroud, Houda, Meriem, Zahra , Hayat, Groupe musical féminin  avec Cherifa, Mohamed Larbi, Souiaad, Mohamed Ariouet, Bentorki, Mohamed Bouzidi dans le role de Chikh Nouri
Directeur Photo : Ahmed Sedjane, Réalisation : Mustapha Badie

 

Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع
Film Algérien , Chikh Nouri de Mustapha Badie (en entier), فلم الشيخ النوري عدو المجتمع

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 19:32

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 16:59
Réalisation : Mustapha Badie, directeur photo : el Hadi Ouchikh, Narration : Djalal Chandali, Directeur de production : Mohamed Cherif Belhocine
avec la participation de : Sabah essaghira,Mohamed Mokhtari,Abdelkader Tadjer,Abdelkader Hamdi,Sid Ahmed Hafid, Meslem Madani, Sana Fethi, Chafia Boudraa, Tayeb Aboulhassan, Abdelhamid Fares,Athmane Ariouet, Hassina Bennaidja, Rabah Tahar, Hamid Benchikh, Mohamed Derbal, Moussa Djenadi

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 15:15

 

 

Portrait et biographie de L'inspecteur tahar , source : Canal Algérie
Portrait et biographie de L'inspecteur tahar , source : Canal Algérie
Portrait et biographie de L'inspecteur tahar , source : Canal Algérie
Portrait et biographie de L'inspecteur tahar , source : Canal Algérie

Hadj Abderrahmane est né à Télémly (Alger) en 1940, il eut une scolarité très courte. Le personnage qu'il créa et le rendit célèbre « l'Inspecteur Tahar » est un accent de vraisemblance marié à la fantaisie, une possibilité de se reconnaître en se prenant au sérieux par la dérision.
Hériter de Rachid Ksentini, de Touri ou de Don Quichotte, Hadj Abderrahmane entre à la RTA dès l'indépendance après une enfance et une adolescence très difficiles à El-Harrach. Il est d'abord opérateur technique et cameraman. Avant de se lancer dans les aventures de l'Inspecteur Tahar - personnage moyen, avec une naïveté vicieuse, plein de ressources et audacieux - Hadj Abderrahmane a fait du théâtre avec Allel El Mouhib qui fut son professeur.
C'est ainsi qu'il a joué le moine dans la pièce Monserrat d'Emmanuel Roblès. Il fut curé dans les « Fusils de la mère Carare ». Sa vie sociale, son enfance, sa nature, ses sentiments les plus profonds le portaient sur le drame mais le public en décida autrement et l'orienta, bon gré mal gré, vers le "comique corrosif".
C'est ainsi que ses aventures avec son confrère l'Apprenti - alias Yahia Benmabrouk du TNA - commencèrent en 1967 avec « L'Inspecteur mène l'enquête » réalisé par Moussa Haddad avec lequel il fera longtemps tandem. « La Souris » suivra en 1968, ensuite « La Poursuite ».
Les années 70 lui furent aussi fastes: « Les vacances de l'Inspecteur Tahar » (1975), « L'Inspecteur marque le but » ( 1977), « Le chat » (1978). Il s'apprêtait à tourner « Le cadavre du domaine » quand la mort le surprit.
Avec ses sketches, il a sillonné d'Est en Ouest le pays sans compter les directs à la TV. Avec ses encoignures conservatrices, le personnage est très moderne et collé aux réalités sociales. Il mourra le 5 octobre 1981 à Paris.
Ses films :
Le Chat [1978]
L'Inspecteur Marque le But [1977]
Les Vacances de l'Inspecteur Tahar [1975]
La Souris [1968]
L'Inspecteur Mène l'Enquête [1967]
La Poursuite

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:12

Réalisateur : Tewfik Fares, Musique du film : Georges Moustaki
Sid Ahmed Agoumi, Cheikh Noureddine , Mohamed Chouikh, Malek Eddine Kateb, M Bengharbi, Djamila, Jacques Monod, Jeanne Augier

Les Hors la loi, Film Algérien de Tewfik Fares, 1969

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 20:51
Générique

 

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 11:16
Belaid Mustapha, Djeffel Fawzi, Zerouki Mustapha, Hassan el Hassani, Ali Larabi, Ketoum, Nouria, Salima, Fatima Abdaoui, Said Belgacem, Brahim Fellah, Avderrahim Naceur, André Toorent, Tayeb Aboulhassen,
Musique : Hadj Mhamed el Anka et Pierre Jansen, Directeur de production : Mourad Bouchouchi Scénario, Dialogues et Misen scéne ,Réalisation : Jacques Charby

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 22:38

Réalisateur & musique : Gérard Delassus, Assistant réalisateur : Ghaouti BendeddoucheScénario et mise en scène : Mustapha Badie
Acteurs : Mustapha Kateb, Sid Ahmed Agoumi, El Bahi Foudala, Abdelhalim Rais, Ali Feddi, Benyoucef Hattab, Taha el amiri, Djelloul Bachdjerah, Mustapha Kazdarli, Nouria, Wahiba, Yasmina , Rabea, Pierre Athon, Abdelkader Safiri, Mourad Raouf, Ahmed Hamdi

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 08:41

Avec : Abdelhalim Rais, Mohamed kechroud, Said Meziani,Achrouf idir, Said Hilmi, Ibrahim Bouamari,Hassan el Hassani,Amar Benaissa, Daniel Kerofor, Pascal kerofor, Vincent Roger, Guy Dobirg, Philippe luky, Fethi Kahitani, Ahmed Benaissa, Yahmina Douar, Ghania Khaled, Youcef Meziani, El hadj essaim, Lakhdar essaim, Mohamed Zouga, Mohamed Kendsi, Ahmed Benmohamed, Ahmed Dilmi, Mohamed Adar, Ahmed Ahmadouche

Musique du film : Cherif Kortbi - Mokadem Ghobrini et Orchestre de la RTA
Réalisateur : Benamar Bakhti
Assistant Réalisateur : Ahmed Dilmi, Scénario : Tahar Ouettar - Ahmed Kherroue, Directeur Photo : Youcef Sahraoui

Partager cet article

Repost0

Suivre Okbob sur Twitter تابعوا الموقع على تويتر

Abonnez-vous اشركو في قناة الأحداث الجزائرية

Roll Over Beethoven