28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 13:34

 

Bia daq el mour بيَ ضاق المور
El Herraz الحرّاز
Hagda ya tofla هكدا يا طفلة
Nethadet mlaak ya qalbi نتحدت معاك يا قلبي
Qoulou leghzali قولو لغزالي
Qissat gharam el karn el aachrine قصة غرام القرنن العشريين
Rayha ouine رايحة وين
Tlata zahoua  oua mraha تلاته زهوة و مراحة

 

Mohamed Réda est né le 03/03/1970 dans le quartier populaire de Bab el oued. Il fut berce au rythme du chaâbi émanant des haut-parleurs des terrasses au moment ou la télé nationale diffusait les variétés occidentales. Un mixe qu'il gardera toujours en mémoire et qui guidera profondément ses inspirations avec pour soucis permanent de faire évoluer sa conception du Bled Music. P'tit Moh a démarré sa carrière le 14/05/1984 à la salle El Mouggar d'Alger. C'est un acharne du travail. Il passera par exemple jusqu’à 8 heures par jour pour apprendre les rudiments de la musique qu'elle soit de chez nous ou d'ailleurs. C'est comme cela qu'il sautera de la guitare sèche au mandole, puis de la percussion a la flute traditionnelle, Son cote perfectionniste le poussera toujours a aller chercher l'enseignement de l'art a la source même. C'est ainsi que lors de son premier exil au Maroc, il se frottera a de vrais spécialistes de la poésie du malhoune qui lui expliqueront les bases de cette poésie ensorcelante mais oh ! combien riche de sens. C'est d'ailleurs dans ce pays qu'il affinera ses recherches dans l'art du Chaâbi ou Melhoun comme l'appellent les marocains. Il donnera beaucoup d'importance a la compréhension des textes anciens et vouera un respect total pour leurs auteurs. Il n'en sortira que plus aguerris de cet enseignement de longue haleine qui le ramènera au bercail de sa culture d'origine. Une culture ancestrale qu'il se fera le devoir de faire connaitre a travers ses pérégrinations a travers le monde entiers. C'est a ce dessein qu'il imposera le son traditionnel algérien dans tous les projets auxquels on l'invitera a participer. Qissat ghram el qarn al 20, est la parfaite illustration de cette volonté de fusion des cultures influentes en Algérie. L'album Rayha ouine qu'il laissera orphelin a Alger a cause des évènements regrettables des années 90, trouvera un échos dans la douleur du destin ensanglante de son cher pays pour lequel il a fait allusion dans son clip de la même chanson (ou va l’Algérie ?) Des années ont passe depuis et l’Algérie a trouve sa voie, tout comme Mohamed Reda qui se pose de plus en plus dans sa quête de la vérité. L'album Expérience confirmera sa capacité a diversifier ses styles de musiques. C'est ainsi qu'il passera du chaâbi au kabyle en passant par le wahrani avec un double hommage rendu simultanément a Blaoui el Haouari et feu hadj Abderrahmane dit l'inspecteur Tahar en interprétant Biya daq el mor que l'acteur avait repris dans le film "L'inspecteur marque un but". Il vit depuis quelques années en Allemagne mais le cœur toujours en Algérie.

 

Quelques chansons à succès de Mohamed Réda,Algérie  بعض الأغاني المختارة للفنان محمد رضا
Quelques chansons à succès de Mohamed Réda,Algérie  بعض الأغاني المختارة للفنان محمد رضا

Partager cet article

Repost0

commentaires

Suivre Okbob sur Twitter تابعوا الموقع على تويتر

Recherche

Abonnez-vous اشركو في قناة الأحداث الجزائرية

Roll Over Beethoven