24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 14:50

Partager cet article

Repost0

commentaires

BOUHAMAM AREZKI 22/05/2019 22:25

A Mr le PDG de la CAAR
Nom & Prénom : BOUHAMAM Arezki
Adresse : Sonatach – DP
Direction Régionale de Hassi R’Mel
Division Juridique
BP 64, Hassi R’Mel, wilaya de Laghouat
Tel : 06 67 90 19 57
Attestation d’assurance n° 920981, agence de Ghardaïa 208
Dossier sinistre n° 110228/2018

Objet : Réclamation

J’ai le regret de vous informer que je suis victime de la mauvaise gestion du responsables de l’agence CAAR 621 de Laghouat qui refuse de me remettre le chèque de remboursement suite à un sinistre sous prétexte que le véhicule est acquis au nom de Mme TALIOUINE Smina.
En effet, étant titulaire d’une procuration authentique N° 931/2016 du 26/04/2016 établie en bonne et due forme par Maitre Chaibi Houda dont le cabinet est sise à 46, rue colonel Lotfi – Bab El Oued, Alger, j’ai souscrit auprès de votre agence 621, une police d’assurance Tous Risques valide du 05/06/2016 au 05/06/2017, et ce sur la base de la procuration suscitée.
Etant juriste conseil à Sonatrach, donc bénéficiaire des avantages (réduction) accordés par la convention qui lie votre honorable Société à mon employeur, j’ai remis au préposé au guichet, une copie de mon bulletin de paie accompagnée d’une copie de la procuration authentique suscitée.
A la lu mère du contenu de cette dernière, et au vu des pouvoirs que Mme Taliouine m’a conféré, celui m’a rassuré que j’ai plein pouvoirs pour assurer le véhicule et me présenter en personne auprès de l’agence 621 pour un éventuel remboursement en cas de sinistre.
En juin 2018, est survenu un sinistre sur mon véhicule (feu arrière gauche endommagé). Je l’ai déclaré dans les délais requis auprès de cette même agence. La préposée chargée du service ‘’sinistres’’ a fait les démarches administratives qui s’imposent avant de m’envoyer à l’expert. Ce dernier a constaté et expertisé les dégâts.
Sur accord du responsable de l’agence 621, je me suis permis de réparer le feu arrière endommagé au niveau de la maison SOVAK de Cheraga (Alger) pour un montant global de 17 980,81 DA.

Cinq mois après je n’ai pas été remboursé. Quand je me suis inquiété, la chargée des dossiers sinistres m’a informé que le chèque était fait et prêt à être retirer par mes soins. Deux jours plus tard, que fut ma surprise lors que Monsieur le Directeur de cette agence m’a informé de son refus catégorique de me remettre ce chèque sous prétexte que le véhicule est au nom de Mme Talouine.
Toute mes tentatives de lui expliquer que la propriétaire du véhicule m’a délégué tous les pouvoirs en rapport avec ce véhicule notamment son assurance et la retrait des chèques y afférents.
Convaincu que je suis victime d’un abus de confiance, et de non-respect des dispositions contractuelles de la police d’assurance d’une part, et de la convention liant mon employeur à votre honorable Société d’autre part, je vous prie de bien vouloir intervenir et user de vos prérogatives pour le dénouement de ce litige.
Faute de quoi, je serais dans l’obligation d’user de mon droit de saisir les instances judiciaires compétentes pour me rétablir dans mon droit au remboursement avec dommages et intérêts, et de demander à mon employeur de se constituer partie civile.

Dans l’attente de vous, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de notre parfaite considération.

Le Client

A.BOUHAMAM


NB : Sur votre demande, je m’engage à mettre à votre disposition les documents suivants :
- L’attestation d’assurance n° 920981,
- La copie de la procuration authentique N° 931/2016 du 26/04/2016.
- La convention liant Sonatrach à la CAAR.

Okbob.net 22/05/2019 23:08

priére de contacter la CAAR à : https://caar.dz/contact/