7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 17:11

Partager cet article

Repost0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 17:10

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:49

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:48

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:48

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:29

salon " Nuits de Grenade ليالي غرناطة "

1er Festival Algérien de la Musique Andalouse 1967
(Volume 1)

 

Extraits d'une nouba de mode Sika

 

  1. l'Orchestre de la société "el Mouwahidia" de Nedroma
  2. Direction et chant : Mohamed el Ghomeiri

 

1er Festival Algérien de la Musique Andalouse 1967
 (Volume 2, face B)

 

Extraits d'une nouba du mode Hsine

 

  1. Direction : Mohamed Bouali
  2. Soliste au Rbab : Mustapha Belkhodja

 

1er Festival Algérien de la Musique Andalouse 1967  
(Volume 4, face B)

 

Extraits d'une Nouba en mode Raml Maya

 

  1. l'Orchestre el Hawa el Djamil de Tlemcen
  2. Direction : Mellouk

 

1er festival de musique Andalouse en 1967
(Volume 5, Face B)

 

  1. Chant : l'Orchestre de Tlemcen
  2. Direction : Mustapha Briksi

 

Extraits d'une Nouba du mode Raml

 

2ème Festival Algérien de la Musique Andalouse 1969
(Volume 8)

 

  1. Société littéraire, Artistique et musicale (SLAM) de Tlemcen
  2. Direction : Mohamed Bouali

 

Nouba Dhil

 

3éme festival de la musique Andalouse, Alger, 1972
(Volume 2, face B)

 

  1. Orchestre de Tlemcen
  2. Direction : Mustapha Belkhodja

Nouba Ghrib

 

1929 , Chikh Larbi Bensari et son fils  Redouane الشيخ لعربي بن صاري و إبنه رضوان

 enregistrent chez Pathé

L'artiste qui a représenté l'Algérie en 1900 lors de l'Exposition Universelle de Paris.

Chez Colombia
 


Chez (1975)

 

 

Chikh Larbi Bensari الشيخ لعربي بن صاري

né à Ouled Sid el Hadj, dans la wilaya de Tlemcen en 1867, et mort à Tlemcen en 1964

 

 

  1. Vidéo rare de Larbi Bensari, (fête familiale , années 40)

 

  1. Reportage documentaire ENTV sur Larbi Bensari en 1980

 

1891/ 1962. Brillante interprète du genre tlemcenien Haoufi (genre féminin).
Parfaite instrumentiste de la Kouitra et du violon, elle fait partie
de ces grandes algériennes qui ont su imposer leur talent
dans un genre musical qui a fait école.

 

 

Chikha Tetma - الشيخة طيطمة

 

en duo avec Abdelkrim Dari

 

  1. Aziz el wissal

 

 

  1. 1954 - Mariage à Tlemcen avec Chikha Tetma au violon, vidéo rare !

Chikha Tetma - الشيخة طيطمة

 

Nouba

 

 

 

Nouba

 

 


Benzerga Boubeker (1933-2005)
بن زرقة بوبكر

 

 

 

El Hadj Mohamed El Ghafour
الحاج محمد الغفور

 

  1. Nouba Maya
  2. Nouba Mezmoum
  3. Nouba Raml Maya
  4. Nouba Raml
  5. Nouba Sika

 

 

  1. Une heure vidéo avec chikh el Ghafour (Canal Algérie)

Biographie de Larbi Bensari (1867 / 1964)

Larbi Bensari est issu d'une famille tlemcénienne modeste. Il fut recruté en qualitè d’apprenti coiffeur, chez un grand maître de musique andalouse Mohammed  Benchaabane dit Boudelfa, qui dirigeait un orchestre ; mais si Cheikh el Arbi
était un piètre élève dans la profession de coiffeur, il excellait, par contre, dans la musique andalouse que lui enseignait
son maître ; le jeune Sari, élève studieux, animé d’une très grande volonté,  apprit vite àjouer de tous les instruments, et particulièrement le r’beb et l'alto. Boudelfa,reconnaissant
quelque temps plus tard que son élève est devenu un virtuose, lui confia la  direction de son orchestre.
Initié par Makchiche, M'naouar et Boudelfa, il a su mettre en pratique les  ressources de son étonnante mémoire, de son intelligence musicale et de
sa volonté pour réussir à s'imposer comme l'un des meilleurs exécutants de  la ville. "Sous le direction attentive de connaisseurs, nombreux à l'époque,  autant que censeurs avertis et sévères et qui ne font grâce d'aucun faux pas, il réunira tous les suffrages. Sa maîtrise et son talent feront
très vite de lui un chef d'orchestre incontestable. Sa palette allait du hawzi au 'arûbi, au madh, et du gharnati au ça'nâa, il s'intéressa
également au gharbi. Il accordait cependant une place prépondérante à la musique  classique ça'nâa. Il laissera à sa mort plusieurs noubas sur les 24 que compte  la musique de Zyriab.(voir musique arabo-andalouse) L'artiste a représenté l'Algérie en 1900 lors de l'Exposition Universelle de Paris.
A l'invitation de Si Kaddour Benghabrit, il donnera un concert à l'occasion de l'inauguration de la Grande Mosquée de Paris en 1926. En 1932, il est de nouveau sollicité pour représenter son pays au Congrès de musique arabe du Caire.
Cheikh Larbi Bensari constitue une pièce maîtresse dans l'analyse de la sociologie  de l'art musical à Tlemcen du fait même que sa technique pédagogique 
d'apprentissage et sa rigueur d'interprétation établit le rapport d'allégeance  culturelle de Tlemcen vis-à-vis de Grenade.

Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي
Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي
Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي
Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي
Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي
Musique Tlemcenienne, Haouzi,  Hawfi (haoufi), Saf  غناء تلمساني، حوفي حوزي

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:26

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:24

Partager cet article

Repost0
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 20:23

Partager cet article

Repost0