15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 12:47

Partager cet article

Published by Bob_A_A - dans Salon Algérie
commenter cet article
 

commentaires

yahiacherif 26/11/2016 17:23

on nettoie hydra , on nettoie garidi , on nettoie benaknoune , on nettoie le centre d'alger ect..................... mais certaines citée de ain naadja sont affreuses par la saleté et l’absence de nettoyage de rue et des trottoirs la propreté consiste à faire des sélections par zones et par quartiers jusqu’à quand cette indifférence de la part des responsable de l' APC de gué de constantine ..............................................

kahina 29/06/2016 13:48

Au ministère de l'environnement " ارْحَمُوا مَنْ فِي الأَرْضِ يَرْحَمْكُمْ مَنْ فِي السَّمَاءِ " .

Objet : plainte sur la maltraitance des animaux en Algérie
( empoisonnement des animaux errants a travers la seule source de nourriture pour eux soit les poubelles )


Monsieur le ministre :
C' est avec un grand regret que nous venons nous plaindre au près de vous , au nom des sans paroles , des êtres sans défenses , au nom des animaux innocent qui se font tués chaque jour pour la seule et unique faute d'exister , ils n 'ont pas choisis d’être ce qu'ils sont , devenir errant ou naître dans la rue n'est nullement de leurs faute , si ils sont mal vus ou bien crains par les hommes c'est parce que notre société n'a jamais eu de compassion envers les animaux , bien que Dieu lui même nous a conseillé de les aimé d'avoir pitié d'eux voir même les refendre .
Monsieur , pour l'amour de dieu ayez pitié de se êtres qui ne cherche qu' à survivre dans ce monde vide du quel le mot compassion et amour disparaissent a vu d’œil !
Aidez les différents corps et associations à développer une certaine humanité dans le coeur des hommes en particuliers des enfants .
Notre devise est " vaccinez nous , ne nous tuez pas " .
" ارْحَمُوا مَنْ فِي الأَرْضِ يَرْحَمْكُمْ مَنْ فِي السَّمَاءِ " .

semghouni hassen 22/02/2016 14:48

une région bénéfique pour l'agriculture et le problème de l'eau ca ne pose pas dans cette endroits y'a tous pour le développement
agricole mais avec l'installation de cette décharge par l'APC d'el-kseur et son aucun suivie tous est remis en cause
tous ce que j'ai réaliser dans cette région depuis 2000 a ce jour est partie en fumée d'un seule coup, je tiens a vous informer
que je suis amodiataire de 10 hectares .

semghouni hassen 22/02/2016 14:28

bonjour a tous, je ne sais pas comment débuter cette charmante lettre pour vous faire savoir de la situation catastrophique
de la zone forestière de la région d'el-kseur une décharge sauvage a ciel ouvert et personne ne léve le doigt a part les forestiers
que je remercie beaucoup et au meme temps en terre agricole , je tien a vous inviter a visiter mon facebook y'a tous la ba photo et
vidéo depuis l'installation de cette décharge a ce jour. Veuillez agréer, Messieurs , l’expression de mon profond respect.

résidant de la cité cooperative El Feth Mascara 04/02/2016 16:13

A Madame la Ministre de l’environnement
Objet :a/s Création de deux station de lavage de véhicule.
Réf:lettre opposition adressé au Ministère de l’environnement le 8/8/2014.
Nous les soussignés (vingts résidant de la cité de coopérative El F eth Mascara ) avons l'honneur de vous informer que nous avons fait une opposition de la création d'une station de lavage de véhicule dans la cité résidentielle de la coopérative El Feth .une pétition signé a été déposée a tout les services concernés et a Monsieur le wali de la wilaya de Mascara .A titre de rappel tous les résidents de cette coopérative qui ont bénéficier du lot de terrain 'une superficie de 140 m2 en 1996 a usage autre qu'habitation en application d'un cahier de charge et d'un permis de construire du décret N° 91-176 du 29 mai 1991 on été soumis a la réglementation et au décret au norme d'un plan de construction type seul le lot N° 22 qui appartient a Monsieur Dadouche Mohamed son lot a été a l’abandon et tout les résidant on été surpris stupéfier de voir une planche accroché sur la face du lot de Dadouche Mohamed :autorisation N° 204/10 Juin 2014 projet d'une station de lavage au nom de daouche omar qui est son fils .Nous nous étions dans un quartier propre très calme avec un bon voisinage.Nous nous sommes reprochés auprès de Monsieur Dadouche Mohamed pour le raisonné et le convaincre a renoncé a la réalisation de ce projet et faire autre autre chose qui n'est nuisible et ne cause pas de problème au voisinage.Parce que il est commis une transgression a la réglementation c'est un usage de faux.il a refusé même de nous écouté .Nous pris la procédure réglementaire par écrit a tout les services ainsi que le wali .un mois après une commission anti daté a été diligenté sur le lieu et ou les citoyen résidant tous on été contre ce projet.
Malheureusement après quatre mois au lieu d'une station c'est deux station qui on été ouverte l'une près de l'autre dans la mème rue yakhlef mokhtar .la deuxième station qui est société de taxi de Benyarou Soufiane et dans le même locale a installé une station de lavage illégale .Madame la Ministre après le calme que nous avions nous sommes de vivre le calvaire du bruit de deux compresseurs et autres pompes a haute pression on ne peut plus résisté aux bruit et vibration des moteurs.Nous avons des vieux femme et homme , une fille malade handicape a 100/100 et une autre diabétique et asthmatique entrainant des soins constants et prolongés-justifiant un IPP DE100/100. le mélange de l'eau et des hydrocarbures qui s’évapore et pénétrés directement au résidant mitoyen dans nos maison par les fenêtres.et nous cause des mot de tète et une respiration difficile.Suite a cela tout le monde connait la nouvelle génération qui non aucun respect ils vienne il se gare devant chez il mis son poste a fond cigarette au bec .la plus part se regroupe trois ,quatre devant nos maisons et commence a discuté de n’importe quoi sans prendre aucun respect .Ce Monsieur Dadouche Omar a eut le culot même de lavé des camion et des voitures en dehors du garage dans rue et lorsque un voisin qui mitoyen a pris son appareil pour le photographie il la insulté par des paroles très vulgaire par respect je ne peut les cités et la agressé de cout de poings sur le figure et la frapé avec son au genou . Nous vous portons madame la ministre de bien vouloir notre plainte en considération et avec une suite favorable .

NOUARA 02/12/2015 20:40

Lutte contre le réchauffement planétaire Par Y. Merabet
La reforestation, seule alternative pour lutter contre l’effet de serre
C’est bien l’homme civilisé qui a détruit le fonctionnement parfait de la nature en perturbant le cycle de transformation du dioxyde de carbone (C02) en carbone (c) et en oxygène (0) et vice versa. La nature panse elle-même ses blessures, alors plus de C02 dans l’atmosphère promet donc un monde plus vert et des rendements agricoles meilleurs, ce qui devrait réjouir ceux qui s’inquiètent des problèmes de faim dans le monde.
Entre 1835 et 1923, la France a détruit en Algérie plus de 12 millions d’hectares de forêts milliaires, cet énorme poumon pouvait recycler pas moins de 40 milliards de tonnes de C02 chaque année, soit l’équivalant du 1/5e du volume total des rejets mondiaux actuel de 200 milliards de tonnes. La forêt est le principal moyen de la planète pour diminuer le C02. La déforestation est responsable d’une incapacité croissante de la terre à diminuer le C02 dans l’atmosphère. L’Amazonie, poumon de la planète ; le Sud-Est asiatique avec ses bois précieux, l’Afrique noire de par sa nature sauvage sont pillés, dévastés, au profit des pays riches dévoreurs d’énergie. Ces gens-là mettent notre planète en péril et nous tuent.
Au-delà du C02, dans la déforestation, il y a surtout les populations locales qui vivent de la forêt et sont dépossédées de ce que les pays dits civilisés ont, mais leur histoire, leurs traditions et leur vie sont rattachées à la nature plus forte et authentique que sur un bout de papier. Avec les photos satellites, on sait qui fait quoi ! Alors, à Copenhague, on aurait dû prendre des résolutions contraignantes, que l’ONU pourrait valider et appliquer aux ces pays coupables du réchauffement climatique. Pourquoi alors ce sont ces mêmes voleurs qui crient au loup face à l’augmentation du C02 ?
Tout petits et dès que nous avons ouvert nos yeux sur Dame Nature, nous avons appris que le C02 est le gaz capté par les plantes par photosynthèse pour assurer leur croissance, un produit nécessaire pour l’accroissement des plantes. Les plantes, et principalement les arbres, absorbent beaucoup de C02 au cours de leur croissance. Elles stockent le carbone dans la biomasse et rejettent l’oxygène dans l’atmosphère, agissant comme un puits de carbone. La dégradation ou la combustion, de la biomasse produit et libère à nouveau du C02. Lorsqu’une forêt émet plus de C02 qu’elle n’en absorbe, elle devient une source de C02. Il y a des millions d’années, les agents énergétiques fossiles fonctionnaient comme des puits de carbone.
Constitués de biomasse, ils se sont ensuite transformés en charbon, pétrole et gaz naturel avant d’être isolés sous forme de charbon dans le sous-sol. L’exploitation intensive par l’homme a libéré en peu de temps le carbone stocké dans les agents énergétiques fossiles, ce qui s’est répercuté sur le cycle du C02, d’où une augmentation de la concentration de C02 dans l’atmosphère et de l’effet de serre naturel. Mais les niveaux actuels de C02 atmosphériques sont-ils les meilleurs pour favoriser la pousse des plantes ? Une logique de la science et de la nature détournée par les gouvernements incrédules, corrompus au profit des intérêts strictement économiques et politiques.
L’agriculture ou les forêts se porteraient-elles mieux ou moins bien si, toutes choses égales par ailleurs, les taux de C02 atmosphériques venaient à augmenter ? Le phénomène est documenté depuis longtemps par une abondante recherche, car le milieu agricole est depuis sensible à ces questions. Et la conclusion est absolument sans appel : plus de C02 implique une meilleure pousse des végétaux et un meilleur rendement de l’agriculture. Toutes ces explications sont largement suffisantes pour convaincre les gouvernements du Sud qui ne croient plus aux sciences naturelles, à son élite, mais se sont fait arnaquer par des pseudo-scientifiques européens qui travaillent pour le « lobby du captage du C02 ».
Protocole de Kyoto relatif au reboisement
Selon l’art. 3.3 du Protocole de Kyoto, les changements dans les stocks de carbone dûs à des reboisement ou à des défrichements doivent impérativement être notifiés. Reboisements Les reboisements constituent des puits de carbone. Leur effet est comptabilisé sur la période allant de 2008 à 2012, s’ils ont été effectués à partir de 1990. La preuve du reboisement des surfaces doit être apportée. L’augmentation de l’aire forestière à partir de 1990 est en grande partie imputable au reboisement naturel des terres agricoles abandonnées. Ces terres conquises par les forêts ne sont pas considérées comme des reboisements au sens du Protocole de Kyoto, parce qu’elles ne résultent pas directement de l’activité humaine.
Défrichements
Les défrichements sont considérés comme des sources de carbone parce que la biomasse d’une partie de la forêt est définitivement supprimée. Ils doivent également être pris en compte s’ils ont été faits après 1990. Il faut tenir un compte exact des surfaces défrichées. L’élément déterminant est la libération de C02 au cours de la période allant de 2008 à 2012. Aussi, les déboisements comptant le plus sont ceux effectués au cours de cette période. Lors de défrichements, on enlève généralement de vieux peuplements dont le stock de carbone est important, ce qui a pour effet de libérer à nouveau le C02 qui avait été extrait de l’atmosphère au cours de toute la durée de vie de ces arbres.
En revanche, s’agissant des reboisements, l’absorption de C02 est uniquement prise en compte pendant les cinq ans allant de 2008 à 2012, raison pour laquelle le reboisement d’une surface équivalente ne compense pas de loin la perte de C02 induite par un défrichement. De plus, tous les défrichements ne sont pas compensés par un reboisement, étant donné que des mesures de protection de la nature et du paysage sont autorisées en lieu et place des compensations en nature. De ce fait, la superficie des surfaces reboisées chaque année est en général inférieure à celle des surfaces défrichées. C’est pourquoi l’absorption de C02 dans les conditions définies à l’article 3.3 du Protocole de Kyoto ne représente qu’une faible quantité.
Exploitation forestière
Les pays peuvent choisir de prendre en compte l’effet de stockage du C02 de l’exploitation forestière de 2008 à 2012 pour des surfaces exploitées d’une quelconque manière depuis 1990. La Conférence sur le climat a fixé en 2001 une valeur maximale pour chaque pays. Lors de la comptabilisation de ces surfaces, il y a lieu de rendre compte des changements subis par les stocks dans les plantes, le bois mort et le sol. Un pays qui comptabilise l’exploitation forestière pour la période allant de 2008 à 2012 a l’obligation de continuer à le faire à l’avenir, même au cas où l’exploitation forestière deviendrait une source de carbone. A la dernière conférence de Copenhague, le sujet de la déforestation n’a été abordé que partiellement. La reprise des travaux du barrage vert, abandonné à présent par les autorités algériennes, serait d’un atout considérable pour l’adoucissement de notre climat et permettra aussi le recyclage de quelques millions de mètres cubes de C02.
* Expert indépendant en énergie Algérie

Dr Mourad BOUADDIS 25/09/2015 19:52

À l'Attention de Mr le ministre des Moudjahidines.
Monsieur le Ministre.
Il semblerait que Mr le président Bouteflika aurait levé le gel concernant l’arrêt définitif de l’opération de reconnaissance des Moudjahidines, ce n'est que justice rendue aux vraies Moudjahidines encore en vie. Ma mère âgée aujourd'hui de 80 ans en fait partie. Cette reconnaissance en qualité de Moudjahida même tardivement a cet age avance sera le plus beau cadeau que l'Algérie lui aura offert. Sa maison a Lyon ( FRANCE), était le siège des réunions secrètes des Moudjahidines et une cache d'armes et d'argent. Nombreux témoignages le confirment. Son epoux de retour en Algérie, avait refusé les avantages d'une telle adhésion, en ayant la fierte d'avoir servi sa patrie, sans rien attendre en retour. Il avait dit a ma mère tant que je serais vivant et ayant un emploi, je ne demanderais rien à personne, mais le jour ou je décéderais tu serais libre de le faire. Après le décès du papa, elle a contacté des moudjahidines qu'ils l'ont connu et nombreux avait accepté de témoigner. Malheureusement à cette époque, le ministère des Moudjahidines avait décidé de clore définitivement les dossiers de reconnaissance en 1998, suite justement au scandale des faux Moudjahidins. Je demande en qualité de fils a cette commission mixte du ministère des Moudjahidines et de l’organisation nationale des Moudjahidines (ONM de permettre à cette frange d’anciens Moudjahid qui n’ont pas eu l’occasion de faire-valoir leurs droits, pour diverses raisons de rattraper le coup. Son dossier bien que complet, n'a jamais été déposé auparavant et se voit privé des droits qu’elle n’a pas pu obtenir auparavant.
Pour Mme BOUADDIS KHADRA nee le 05 /02/1936

AVIRA ZO 04/07/2015 14:48

SVP, FAITES ARRETER LES TRAVAUX DE TERRASSEMENT AU NIVEAU DE DJEBEL KOUKOU (BOUZAREA) SUR LA FACADE FAISANT FACE A LA CITE COSIDER DES 401 LOGTS. LA MONTAGNE S'ESSOUFLE PAR ces opérations qui consistent à dénuder sauvagement les montagnes. merci de considérer cette requête.

AVIRA ZO 04/07/2015 14:34

LA MONTAGNE DJEBEL KOUKOU (BOUZAREA) FAIT ACTUELLEMENT L'OBJET DE TRAVAUX DE TERRASSEMENT CERTAINEMENT POUR DES PROJETS DE BETONNAGE ANARCHIQUE. EST-CE-QUE LE MINSTERE A DONNE L'AUTORISATION AUX CITOYENS DE DENUDER CETTE FACADE DE LA MONTAGNE FAISANT FACE A LA CITE COSIDER DE LA FONTAN? CAR C'EST DOMMAGE DE DETRUIRE LA NATURE DE CETTE MANIERE SAUVAGE!

MORSLI 11/06/2015 15:25

je voudrais attirer l'attention de l'autorité chargée de la défense de l'environnement en algérie. Comment se fait-il qu'en 2015, avec toutes les lois qui existent des chaouaines obtiennent facilement et sans aucune autorisations de l'honnête citoyens des papiers pour ouvrir des restaurant - dans des locaux dépourvus de cheminées et d'aération- en installant d'énormes B A R B E C U E S sous les fenêtres et balcons de cet honnête citoyens, le privant ainsi de l'AIR que dieux fait!!!!!!!! imaginer le drame que vivent ces familles algériennes : Fumée hautement toxique se propageant dans les appartement et potentiellement mortel - chaleur torride dans les appartement du au feux de braises allumé durant plus de 17 HEURES PAR JOUR - insalubrité totale du aux graisses projeté sur les facades des immeuble et dans les appartement - tapage nocturne - atteinte à l'honneur des familles etc..... Venez voir ce qui se passe à la Résidence les cyprès cité 1200 logements bab ezzouar alger - immeuble en face de l'hôtel mercure, c'est le dictionnaire de tout les dépassements qui puissent exister!!!!!!!!

metiche ghani 23/04/2015 10:48

bjr je veut b1 être utiles pour moi et pour le pays et la nature b1 sure en voit b1 les déchet partout et je demande conseille au prés de vous pour ouvrir 1 petite société de recuperation de déchet aluminium comme le canette qui déborde sur nos plage je suis nouveau dans le domaine mais aussi une patient

bourtel 04/02/2015 18:40

Madame la ministre,votre affirmation est abusive et lourde de conséquences pour les générations futures,vous n'êtes pas une spécialiste de l'environnement,ni nationalement ni internationalement.Vous une êtes ingénieure agronome.La France ,la Pologne ont interdit la prospection du gaz de shiste.c'est le stress hydrique qui menace le pays;voyez les travaux du professeur seth berrin shonkoff,occupez-vous d'Alger,4ème ville la plus sale,de la gestion des déchets de toute nature,du gaspillage de l'eau,impulser une politique de recyclage(verre,papier,boîte de conserve,bouteille de plastique briques alimentaires) et gestion rigoureuse des déchets non recyclables;apprenez aux élèves/étudiants,citoyens d'avoir des comportements d'écogestes domestiques ,ex:le tri sélectif.Pourquoi avoir retenu le choix d'enfouissement des déchets des années 197O alors que l'on peut les valoriser à plus de 50%.La désertification gagne la steppe et 1million d'ha sont dégradés,nous
perdons 35000ha/an.Madame la ministre,vous avez beaucoup à faire vous pouvez vous honorez en montrant vos réticences face à cette frénésie suicidaire quant à
l'exploration de ce gaz qui a un impact sur les 60000milliards deM3 de la nappe phréatique dont 40000 en Algérie que les américains considèrent comme uneressourceuniverselle.En 10 ans160 milliards n'ont pas été consommés.Le gaspillage,la fraude,la corruption,le clanisme,l'incompétence,la faillite del'enseignement,de l'éducation où les non- qualifiés s'affairent de promesses ridicules et les plus qualifiés sont mis en retrait.Madame la ministre,la vérité est comme la justice,elle a besoin
de témoin,soyez celle à la place où vous êtes de songer à ce beau pays et adhérez au propos de jeffersson:le fondement de notre gouvernement étant l'opinion du peuple,le tout premier objectif est de protéger ce droit populaire
cdt bourtel

ssina 03/02/2016 19:59

Qd j'ai eu mon bac j'etai heureuse comme tt le monde, j'ai choisi la filière que j'ai tant voulou l'agronomie, en fin la meilleure spécialité foresterie protection de la nature.j'oublie qu'en Algérie ya pa de protection ya pa de respect de la nature non plus de consommation rationnelle des ressources naturelles.une fois le diplôme est là le bagage scientifique et la volonté pour offrir un autre visage au pays... non votre créneau en Algérie n'a pas d'avenir..quand on demande de l'emploi, mai non votre profil est rare alors pourquoi existe t il encore.pensez un peu à cela . ingénieur sans travail.

anonyme 31/05/2014 12:06

https://www.facebook.com/photo.php?v=1437704886485569&fref=nf
arretez le massacre de notre pays !

Roll Over Beethoven