9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 11:33

Partager cet article

Published by Bob_A_A - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

مواطن 14/11/2014

تحسين التسيير المحلي اصبح ضروري

BAOUNI Abdelkader 17/11/2014

Mr.BAOUNI Abdelkader le 31.08.2014
Superviseur Back Office
Agence 436 arba blida A Monsieur le Ministre de la Justice
Tél. 0772.70.01.57 Taib LOUH
Objet : dossier n°012865/11
Non assaini. (INTERVENIR A L’ASSAINISSEMENT CE
DOSSIER : SANCTIONNE L’INCULPE OU
LE PLAIGNANT DE MES FAUSSES
DECLARATIONS).
Monsieur le Ministre
Je viens par la présente vous informer que j’ai rencontré un très grand obstacle auprès de la BADR-BANK pour abandonner ma plainte qui a été déposée l e 26.06.2008 contre l’ex. Directeur de l’ALE 436 l’Arba Blida (B.M. de HAMR EL AIN au sujet des vols : du gas oïl payé non réceptionné à maintes reprises, un climatiseur déposé par l’entrepreneur auprès du logement de fonction de l’agence de l’arba, ensuite, il (l’ex.Directeur de l’Agence436) a été chargé sur sa voiture dans cette après midi avec l’agent AMNAL S.M. et cela après la réception définitif de l’agence 436, renseignement recueillie, par l’agent AMNAL S.M. –au sujet de la corruption pour avoir les pots de vin : il a utilisé dans cette période, les deniers publics comme ses propres fonds, il prête de l’argents aux clients, par un simple chèque rempli et visé par ce corrompu, en laissant tantôt les chèques tantôt un bout de papier au coffre de la caisse de l’Agence pour une période indéterminé et à maintes reprises, -au sujet des liaisons-sièges tantôt dissimulé pour créer un retard pour avoir les pots de vin - tantôt les chèques rejetés, ensuite régularisé par un chèque certifié - tantôt rejeté par un motif : A représenter et ainsi la mention : ne nous concerne pas, ce corrompu utilise les anciens carnets de chèque (non spécialisé) pour gagner du temps, pourtant ces modèles de carnets de chèque sont interdit aux clients qui portent plusieurs incidents de non paiement, (voir un exemple comme le L/S N° 0600308 daté le 13.02.2007 de DA : 16.380.000,00)reçu sans les 07 chèques mentionnés en annexe de DA : 2.340.000,00 a été rejeté le 18.02.2007 (tous ces chèques concernant l’encaissement de l’ENASEL on peut relever ces écritures par son relevé de compte à l’Agence 060 Amirouche et ainsi le relevé de compte du donneur d’ordre à l’Agence 436 l’Arba). Au sujet de La mauvaise gestion : clé de contrôle numérique retiré le 24.06.2008 il a utilisé la deuxième clé de l’armoire forte sans m’informé et sans procédé un P.V. de décharge, il y a des comptes chèques ouverts, fonctionnent comme des comptes courants, il y a deux comptes courants ouverts par un seul registre de commerce l’un portant n°101.707 pour recevoir les montants du crédit l’autre portant le n°102.796 pour dévier les recettes, un crédit des vaches laitières, les virements du lait envoyé par l’ONALAIT partagé avec son fils pour dévier une partie de recettes, des crédits de l’agriculture accordés hors rayon, crédits accordés par la commission sans la présence du superviseur B.O., courrier envoyé et signé par un agent de crédit avec ce directeur, la GRE de Blida sans rien dire - les absences 04 à 07 jours/mois durant plusieurs mois non retenus parce que son père était ancien Directeur M.R., les sorties sans autorisations, parce qu’il avait un ancien frère ex. D.G.I. à Birkhadem B.A., et ils reçoivent des notes de bonification / PRI/ PBI le maximum mais pour d’autres non, ceux qui ne marcheront pas par sa voie etc. Enfin de compte, tous ces dépassements cités ci-dessus. La Commission de discipline de la Direction Régionale de blida BADR-BANK pour envoyer le motif : Article 69 le licenciement sans préavis ni indemnité d’après la loi du règlement intérieur de l’institution, a choisi le motif (il n’y a aucune mauvaise gestion) envoyé à l’ex. Procureur du Tribunal de l’Arba pour protéger ce type (ex. Directeur de l’Agence l’Arba B.M. de hamr el ain), et ensuite, pour continuer son travail, déposé la plainte au sujet de mes fausses déclaration d’après le motif envoyé, il n’y a aucune réaction ni par l’inculpé, ni par la Direction, ils ont choisi le silence pour ne pas révéler les inconvénients de la BADR et Monsieur le Procureur pour ne pas dévoiler la vérité, il a laissé le dossier n°012865/11-000649 /13 sans ouvrir une enquête d’après les points mentionnés sur ma plainte du 26.06.2008 il (l’ex. Procureur) m’a refusé pur et simple de lui ramener les documents pour justifier ces dépassements en question. Le Procureur a laissé les falsifications des textes librement à cette chaine de mafia pour ne pas révéler la réalité et ainsi pour protéger les inconvénients du P-DG D.B. parce que ce corrompu B.M. et ce P-DG. DJ.B. épaulé par un gérant de l’ex. Usine de SIPOREX de Meftah et dans cette période était serveur(des Hommes d’état)à la vente du sable de l’oued djamaa de l’arba



(02)
C’est à cause de çà, ces responsables de la BADR-BANK, ils ont envoyé les inspecteurs de Blida, de l’inspection de Constantine pour m’endormir seulement et pour créer un Procès Verbal de plusieurs pages le 30/31.12.2008 au niveau du GRE de Blida, signé sur la dernière page à mi-janvier 2009 pour falsifier les textes, (copie de ce P.V. non encore reçu) à cela, ils m’ont mis en retraite en urgence par lettre seulement pour me faire peur : sans salaire, carte chifa bloqué et autres avantages non reçu, sans procédé des P.V. de passation de service/décharge des cachets et clé de l’armoire forte et autres, sans notification de la caisse nationale de retraite et sans assainir convenablement le dossier cité ci-dessus, a été classé conformément à la loi d’après le motif de l’ex. Procureur du tribunal de l’arba : sans ouvert une enquête au niveau de la sureté nationale de la daira de l’arba ni par de la SND de boufarik ni par la justice pour comparer entre les documents qui ont été remis par la BADR-BANK avec mes copies remis au chef de mission de l’inspection de Blida par le plaignant (ces documents en question ils sont toujours à ma possession) non demandé ni par la sureté nationale de la daira de l’arba ni par la sureté de la daira de boufarik ni par la justice, ils m’ont lâché sans me passé au conseil discipline, non suivi par une plainte de mes fausses déclaration par cette commission parce que tous les textes sont falsifiés par le P.V. qui a été procédé en date du 30 /31 .12 .2008 au GRE de Blida par les inspecteurs de Constantine signé sur la dernière page, pour détruire les anciennes et remplacent les pages falsifiées. Cette commission est composée par le chef de cellule contrôle/contentieux de blida, copie non encore reçu à ce jour à cause le deuxième inspecteur était absent ce jour, sans procédé les P.V. des passations de service/décharge des cachets, griffes et clé de l’armoire forte est toujours à ma possession, sans salaire, sans notification de la CNR, carte chiffa bloqué pour un diabétique obtenu durant la période des terroristes et encore m’ont donné l’oreille sourde à mes correspondances pour abandonner ce dossier pur et simple ( méthode israélo). La complicité est parvenu par : les responsables de la direction générale de la BADR-BANK, le S.G. de l’UGTA Direction GH., le Directeur Général de l’Inspection de Birkhadem, l’Inspection de Blida, l’Inspection de Constantine, les responsables du G.R.E. M. et B., Cellule contrôle, Cellule contentieuse, UGTA de Blida et je n’oublie pas notre délégué de l’UGTA A.Dj. et mes collègues de l’ALE 436 l’Arba qui ont nié sur les questionnaires (CHAHADAD ZOUR) le caissier D.A.,le remplaçant du caissier O.M., le chargé d’étude du crédit B.M. , le dactylographe S.H. ,l’agent de portefeuille M.A., chargée clientèles B.M’B., l’agent de liaison de service B.M’h. pour sauver ce corrompu par peur ou avidité. Pour je taire et mettre fin à ce dossier cité ci-dessus. Je vous informe que j’attends toujours la réponse par une décision de sanction par la justice de mes fausses déclarations ou sanctionné l’inculpé avec cette chaine de mafia qui a falsifié le motif et je n’oublie pas ce pauvre Secrétaire Général de la Direction BADR-BANK qui m’a inculpé et promis au syndicat autonome de la BADR-BANK de me sanctionner de mes fausses déclarations. Mais personne ceux qui ont cité ci-dessus n’a le courage de me suivre en justice parce que le motif envoyé à Mr. le Procureur est falsifié et les vrais documents dissimulés. Et le dossier déposé le 02.12.2008 au Ministère des finances non trouvé, les responsables de l’institution et autres, ils m’ont donné l’oreille sourde à mes correspondances pour abandonner ce dossier. Mais maintenant j’ai compris les jeux qu’il n’y a aucune vérité dans ce Pays.
Mes salutations distinguées.
Ci-joint : - P-DG de la BADR-BANK
- Mr. Le Premier Ministre
- Mr. le Chef du DGSN
- Mr. le Président de la fédération des banques.
- Mr. le Ministre des Finances
- Mr. le Président de la LADDH
- Mr. le Président Bouteflika
- Mr. le Président des Magistrats
- Mr. le Directeur du GRE de Blida.
- UGTA de la Direction BADR-BANK Birkhadem
. Mr. le Ministre de l’intérieur.
Cni N° 550699/3253 del. 29.06.2011 daira de l’arba blida.
Signé : Mr.BAOUNI Abdelkader

groupe de retraités boudouaou wilaya de boumerdes. 18/11/2014

l'article 70 de la loi portant service national publié au journal officiel de la R.A.D.P. du mois d'aout de l'année courante stipule que la période du service national est prise dans le calcul de l'ancienneté,la retraite et la promotion (sans préciser la nature de retraite).

la direction générale de la caisse nationale des retraites a instruit ses quarante huit(48) agences de wilaya de valider la période du service national dans les pensions de retraite quelque soit la forme de retraite ( instruction N° 13 du 5 novembre 2014).

le 13 novembre 2014 le ministre du travail et de la sécurité sociale déclare devant les membres de l'assemblée nationale populaire que la période du service national ne sera pas comptabilisée dans les pensions de retraites proportionnelles.

la cour suprème avait déja rejetée des cassations au pourvoi introduit par la direction générale de la caisse nationale des retraites (pour mauvaise interprétation de la loi).de ce fait nous invitons les députés par le biai du quotidien ALKHABAR de procéder à l'interprétation de l'article 70 de la loi portant service national promulguée et publiée le mois d'aout de l'année courante.

article 70 de la loi N° 14-06 du 9 aout 2014 portant du service national. 22/11/2014

j'ai été mal interprété par le ministre du travail et de la sécurité sociale le 13 novembre 2014 devant l'assemblée nationale populaire, je ne fais pas la discrimination sociale entre les retraités et je suis en conformité avec l'article 29 de la constitution, mon interprétation est du ressort exclusive de la compétence du pouvoir de l'autorité législative et de l'autorité judiciaire et non de l'autorité éxécutive. la déclaration du ministre est une discrimination sociale entre les retraités.

benkerrou abdellah 25/11/2014

اشعال نار داخل قسم في ثانوية دبيح شريف ب اقبو - ولاية بجاية

hadri louenes 27/11/2014

Venez voir une famille adraa al halouf el ghicha bordj menaiel (hadri) et metci

got 04/12/2014

aujoudhui on a perdu ce brave jeune journaliste samer vraiment je suis tres triste rahlmaka allah ya riadh

fathifateh 04/12/2014

merci

syndicaliste. U.G..T.A. 08/12/2014

l'indemnité du député algerien doit étre lié au salaire national minimun garanti (S.N.M.G.) et publié à l'instar des parlementaires européens notamment les députée français.

riadkhenoussi 09/12/2014

salut tt monde

riadkhenoussi 09/12/2014

fakakir non vendu au achtez avec des milliared fakakir son visa natir

hammouche 13/12/2014

Chargement prince algérien

farid 17/12/2014

Vous ete une press qui ecrit que du m'alheure , changer votre system publier des choses plus interesantes comme la culture, islam ....
merci .

Ahmed Bouria 18/12/2014

Merci....

bouchta 21/12/2014

Le maroc est dans son sahara jusqua l ,infinit.

fortas 23/12/2014

tant que le gouvernement reste toujour le meme, l algerie reste toujour malade

soudani zohra 27/12/2014

Bonjour je voudrais bien entre parce pitié avec vous

Boumezbeurbeur hachemi 30/12/2014

Cher

hicham 31/12/2014

Merci pour les formation

واي واي / 01/01/2015

اه يا نقابة انتم مع الواقف ......نسيتم ؟ ام تناسيتم؟
...........ومن يطالب بزيادة منحة المعوز من 4000 دج الى 75%من الحد الادنى للاجر القاعدي .

aminemadrid 11/01/2015

Hi I customer protection and police intervention was unfairly quarterly I and my colleagues are not my problem they are positioned to reclaim me ferret concerned please and thank you

tahar 14/01/2015

vous avez videz tous les bien de l état,pourqoui vous métez pas tout le pays a vendre,hasbia allah wa niema wakil

karim 16/01/2015

C'est pas nouveau pour nous en a toujour treter comme la merde.
Il ya personne qui nous defend et ce la qui represante la communauter musulmans se sont des laches.

Hamouda 18/01/2015

areter de montire pk vous' écrirer pas de la vériter sure la mort du chefe servise de l'agence AGB vous aller peure de ki ya une mort ya un dieux ya vie distiner alors .......koi hamouda larbi ces la victime il a etaiter trouver abatus pare balle et pare couteaux il nous a prévenus avant quil meur il a etait menacer de morts pares des coléque a lui qui il sont impliquer dans un vole d'argent dans la banque vous croyer que leure famille l'on ces pas tous le monde ces qui et les vrais coupable ces AGB des tueure en costume et la loi n'existe pas poure ces gent nous croyer q'oné en securité...................................................hasbia alh wanéma alwakil

a trésor public des dépenses en plus 18/01/2015

a l'intention de monsieur le directeur des travaux publics et particulièrement monsieur le wali de bechar : le dédoublement de voix bechar beni ounif RN6 on construit une bordure séparant les deux voix d'une hauteur d'un mètre a peu prés sachant que la région est réputée par les vents de sable ce qui fera de cette bordure une retenue de sable de ce fait deux grand problèmes se poserons a l'avenir le nettoyage de sable qui coûtera au trésor publique des dépenses, en plus des accidents que va provoqué le sable accumulé durant une nuit de vent de sable , donc il est préférable et dans l’intérêt de tout le monde d’arrêter un tel massacre des deniers de l’État,
on a jamais vu dans les films americain tournés dans le deserts des dédoublements de voix séparées avec des bordures de trottoirs pareil mais avec de barieres metaliques dans des regions qui presentent un danger

benyagoub leila 28/01/2015

DE LA COUR DE MOSTAGANEM FAIT ENCORE PARLER DE LUI… : La victime dénonce les dessous d’un embargo !
Cela fait quelque temps que l’affaire de corruption impliquant l’ex-SG près de la Cour de Mostaganem, M. Benzaama, n’a pas fait écho sur la scène mostaganémoise. Considéré toujours en fuite après que le parquet ait lancé un mandat d’arrêt à son encontre, son nom résonne encore une fois depuis la bouche de sa victime, M. Benyagoub Abdellah.



Ce dernier qui avait piégé ce haut fonctionnaire de la Cour de Mostaganem dans un enregistrement audio remis aux services de sécurité, traitant dans son contenu, la régularisation de son litige foncier qui dure depuis des années (sujet de notre article) contre un lot de terrain sur l’assiette du même foncier. La victime qui attend toujours en vain d’exécuter un jugement exécutoire, accuse l’ex SG d’être son malheur, et n’écarte pas l’option d’un règlement de compte caché, dirigé par les amis de l’ex-SG de la Cour, toujours influents.
Quand le parquet de Mostaganem lui a désigné un “huissier”, il a pensé d’abord à l’application de sa décision de justice, il était très content car enfin, il va récupérer son bien après un long parcours devant les tribunaux... Et oui, il avait peut-être raison ! Car la mission principale de l’huissier est de garantir que les décisions de justice sont bien appliquées. Mais, malheureusement, ce n’était pas le cas de Benyagoub Abdellah, car il a fini par comprendre, que ça signifie un début d’un cauchemar ! Avec un jugement en main depuis plus de trois années, pourtant exécutoire, Benyagoub Abdellah, est désormais face à un refus d’exécution de la décision de justice. Alors le tribunal lui a désigné un “huissier pour appliquer la décision d’exécution sur les lieux. L’agent de loi ‘’le huissier’’ revient des lieux avec mains vides, par faiblesse des pouvoirs judiciaires, par négligence du huissier où s’agit-il d’une main influente qui fait obstacle à la justice !?
Retour sur l’affaire
Lâché par son huissier, qui refuse toujours d’accomplir sa mission d’appliquer une décision de justice sur les lieux, M. Benyagoub Abdellah adresse une requête au parquet général de Mostaganem en date du 17-12 2014 référenciée sous le N° 43027/14, dénonçant le refus du huissier de justice d’exécuter des décisions de justice’’ la grosse’’ en sa faveur, inscrite au rôle sous le N° 05561/14 soutenue par la décision d’exécution N° 1482/14 datée du 30.11.2014. Le plaignant, qui a eu gain de cause en ce qui concerne un litige foncier entre lui et ses frères, concernant un terrain bâti situé à Kharrouba (source d’une grosse affaire de corruption impliquant l’ex- secrétaire général près de la Cour de Mostaganem M. Benzaama, actuellement en fuite), se dit étonné par l’attitude du huissier qui s’abstient toujours à faire son travail vis à vis de son client.
En effet, en date du 18.07.2011, un huissier de justice, a été désigné par la justice, pour informer la partie adverse, qui sans se soucier du pouvoir de la justice, elle refuse, persiste et signe, un non recevoir. Le même huissier de justice, se déplace sur les lieux en date du 12.01.2011 et ce, sans la présence du requérant. Sur place, il dresse un procès verbal, notifiant qu’il n’a pas pu exécuter sa mission, pour soi-disant, qu’il n’a pas pu spécifier le lot de terrain N° 21, sujet du conflit, alors que tous les documents relatifs à ce lot étaient en sa possession. Une négligence de sa part ou un acte volontaire pour faire gagner du temps à la partie opposante ! C’est ce que le plaignant, M. Benyagoub Abdellah, espère éclaircir par le biais d’une enquête judicaire adressée au procureur de la République afin de mettre la lumière sur cette affaire, qui semble connaitre une dérive, et sent l’odeur d’une main cachée de l’ex-SG près de la Cour de Mostaganem, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt, suite à la plainte pour corruption déposée contre lui par M. Benyagoub Abdellah.
Le plaignant n’écarte pas l’option d’un acte de solidarité où d’un règlement de compte, de la part de l’huissier de justice ou d’une quelconque main puissante cachée avec ce dernier. Sinon, comment ça se fait que depuis près de quatre années, toutes les décisions de justice entreprises par la justice de Mostaganem sont considérées comme ‘’nulles et non avenues’’. Alors qu’en principe lorsque la décision de justice est devenue exécutoire, en pratique la partie condamnée ne peut cependant refuser de ne pas répondre à la demande du tribunal, sinon elle sera réprimée notamment par une condamnation à une peine pénale.

fifi la fille fidele 29/01/2015

nous vous souhaitons une rapide guerison monsieur si afif de la part de la famille benyahia de souk ahras

omnedjwa 05/02/2015

صباح الخير عليكم لدينا مشكلة عويصة وهي عدم تمككنا من الحصول على تسخيرة للدخول الى قطعتنا الارضية بالرغم من ان مالكها متحصل على عقد البيع بصورة قانونية ولوجود نزاع حول قطعة الارض المحايدة لقطعته مع اخوته وبالرغم من انه عان مند ازيد من اربع سنوات للحصول على تسخيرة لانه مطرود من ملكيته الا انه لم يتحصل حتى الان من حقه القانوني وهو استغلال ملكيته الخاصة ودلك في مستغانم فاين هو العدل لقد لجا هدا الرجل الى وزارة العدل بالجزائر العاصمة عدة مرات كما انه لجا الى سيادتكم ووعدتموه في دراسة ملفه لكن الوقت ليس في مصلحته فارجو ان تاخدو طلبي بعين الاعتبار وتخصصون صفحة من جريدتكم للنظر في الملفات العالقة في المحاكم وخصوصا الفساد الدي بات ينهش في لحم الشعب الجزائري الممارس من طرف القضاء وجزاكم الله خيرا

benredouane 17/02/2015

http://www.kamel-mida.fr/
regarde la gualerie photo les preuves y sont un d epute escroc en plus il a ete a la mecque allah va te punire sur terre avec des maladie et en haut je voudrais pas etres a sa place et du plus je l attendrer fe bab el djena

junior 18/02/2015

bravvvo

Vu, de part le monde....


statistique

Recherche

Ambiance Facebook