15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 13:44

Partager cet article

Published by Bob_A_A - dans Salon Algérie
commenter cet article

commentaires

Bonjour 10/10/2014

Qu'ach soukna andkoum ya nass benbrik mohamed el djemhouria n8 kalyptus

dine 10/10/2014

veillez amélioré votre site.

مسكين جبار الهوارية 13/10/2014

الى السيد وزير السكن و العمران
الغرض طلب مساعدة
اما بعد لي الشرف العظيم لك سيدي الرئيس و الاحترام اللدان لا يزولا من امرأة جزائرية حائرة تعرضت للظلم و الحقرة و طرقت عشرات الابواب و اودعت مئات الملفات باحثة عن حقها الدي سلب منها و حرمت منه نعم سيدي تخاطبك امراة جزائرية استفادت من سكن عمومي للايجار مسبقا و لي كل الوثائق التي تتبث دلك و لم يسلم لي )bon de route) و قاموا بترحيل الجميع الا انا سيادة الوزير ...انا للضرورة الماسة و ضيق الحال دفع بي للجوء الى حضرتكم و دلك لما علمت عنكم من كرم و طيبة قلب و تساعد كل من يلجا اليكم للاعانة و لا يظلم عندكم احدا لا سيما سيدي و نحن في زمن رهيب و عسير فالضعيف لا يجد الادان الصاغية و لا حياة لمن تنادي فعدرا سيدي لقد طرقت كل الابواب لعلي اجد من يساعني ........الرجاء من سيادتكم الموقرة النظر الى مظلمتي هاته لعلي اصبت هده المرة و سارجع حقي و مسكني الدي سلب مني .......نفع الله بك الامة و سدد خطاك مع فائق الاحترام و التقدير الواسع اليك و شكرااااااااااا

zemmour 13/10/2014

A Monsieur le Ministre.





OBJET : Ma demande de logement rural.
Selon la formule (surélévation).


Monsieur le Ministre ;
J’ai l’honneur de venir très respectueusement par ce présent rapport vous saisir à vous pencher sur mon cas, qui se caractérise par mon élimination que je qualifie d’injuste, illégale et aussi arbitraire, de la liste des bénéficiaires des logements ruraux attribués lors de la réunion de la commission de la commune de SAHARIDJ, w :Bouira, qui a siégé le 25-09-2014.
Ceci dit, cette commission qui s’est adonné le pouvoir de violer les règles fondamentales de sélection et d’examen des dossiers de logements, qui font toujours allusion aux critères sociaux et économiques des postulants.
D’autant plus, cette commission est censée être juste et respectueuse des critères de sélection s’est permis d’ignorer ma situation sociale, sachant que je ne possède aucun toit, je dis bien aucun toit, et je vis actuellement avec ma mère, (veuve d’un Moudjahid de la révolution pour l’indépendance de notre pays) dans le logement rural, propriété de mon frère SMAIL, marié avec enfant, qui a du louer un appartement à M’CHEDALLAH, pour assurer notre hébergement.
En cette pénible circonstance, je tiens à exprimer ma désapprobation et aussi mon mécontentement, quant à la façon avec laquelle, cette commission a procédé à l’attribution de ces logements, en favorisant les liens de parenté et aussi d’amitié tissé pour des objectifs indéterminés, au détriment des cas sociaux réels, se trouvant dans le besoin immédiat ; d’ailleurs la liste établie par cette commission de la commune de SAHARIDJ parle d’elle-même et donne à réfléchir.
Pour confirmer mes propos, et aussi afin de mettre en exergue l’injustice, voire la partialité commises à mon encontre par cette commission, je tiens à vous présenter mon cas social qui se résume ci-après et aussi faire une comparaison par ordre de mérite et selon les critères déjà établis par les autorités publiques concernées:

-N’ayant aucun toit et je n’ai jamais bénéficié de l’aide pour la construction d’un logement. Il en est de même pour mon père Moudjahid décédé en 2012.
-Mon père Moudjahid de son vivant, n’a jamais bénéficié d’aucune formule d’attribution de logement soit, social ou sous forme d’aide pour la construction. (malgré qu’il avait déposé des dossiers)
-Actuellement je suis hébergé avec ma mère(Veuve) dans le logement rural appartenant à mon frère SMAIL.
-Je suis âgé de 39 ans.
-Non marié à défaut d’un logement.
-Ne possédant pas une assiette de terrain pour la construction d’une habitation, d’ailleurs mon frère SMAIL m’a autorisé, en signant un document fourni par la commune de SAHARIDJ pour une surélévation, lors du dépôt de mon dossier.
Et à titre indicatif, le logement rural de mon frère SMAIL a été réalisé selon des plans (architectural et de génie civil) approuvés par les services techniques de la daira de M’chedallah ; et la formule de surélévation est compatible avec les normes de construction en vigueur, car l’étude a été faite pour un R+1.
Sans pour autant oublier que la majorité des favoris de cette commission injuste ont au moins une chambre chez leurs parents, donc ils ont la chance de devenir des héritiers, contrairement mon cas critique se caractérisant par un déracinement (familial).
Un fait révélateur, qui mérite d’être signalé, et par voie de conséquence, les responsables du secteur de l’habitat doivent se pencher sur le fonctionnement de ces commissions locales et les remettre à l’ordre afin de se conformer aux critères réels de sélection et d’examen des dossiers de logements.
Car si ce n’était pas la partialité et le favoritisme exercées, comment se fait il que des logements attribués précédemment, par d’autres commissions, à des postulants aux logements ruraux, dont le besoin est à désirer, ont été désorientés de leur vocation d’habitation vers des hangars pour l’élevage, ou ne sont pas du tout habités, alors que ceux dont le besoin est réel se trouvent éliminés ?.
Par esprit d’honnêteté et aussi dans le souci d’être correct et de ne causer aucun tort à qui que ce soit, je vous sollicite Monsieur le Ministre, de vous pencher sur mon cas en me rétablissant dans mon droit de logement, dont le besoin est réel.
Néanmoins, je serais très reconnaissant de voir installer une commission d’enquête, pour vérifier tout ce que j’ai avancé, comme arguments et vérifier leur véracité.
Dans l’attente de vous pencher sur mon cas, recevez Monsieur le Ministre mes salutations distinguées.
Merci.

NB : -Un recours a été adressé à Mr le président d’APC de SAHARIDJ et à la commission chargé de l’attribution de logements ruraux.
- Mr le Wali de BOUIRA a été saisi.
-Mr le chef de Daïra de M’CHEDALLAH a été saisi.
-Sachant que j’ai déposé mon dossier de logement rural, le mois d’aout 2013, au niveau du service concerné de la commune de SAHARIDJ, daira de m’chedallah w de Bouira.

مسكين جبار الهوارية 14/10/2014

الى السيد وزير السكن و العمران
الغرض طلب مساعدة
اما بعد لي الشرف العظيم لك سيدي الرئيس و الاحترام اللدان لا يزولا من امرأة جزائرية حائرة تعرضت للظلم و الحقرة و طرقت عشرات الابواب و اودعت مئات الملفات باحثة عن حقها الدي سلب منها و حرمت منه نعم سيدي تخاطبك امراة جزائرية استفادت من سكن عمومي للايجار مسبقا و لي كل الوثائق التي تتبث دلك و لم يسلم لي )bon de route) و قاموا بترحيل الجميع الا انا سيادة الوزير ...انا للضرورة الماسة و ضيق الحال دفع بي للجوء الى حضرتكم و دلك لما علمت عنكم من كرم و طيبة قلب و تساعد كل من يلجا اليكم للاعانة و لا يظلم عندكم احدا لا سيما سيدي و نحن في زمن رهيب و عسير فالضعيف لا يجد الادان الصاغية و لا حياة لمن تنادي فعدرا سيدي لقد طرقت كل الابواب لعلي اجد من يساعني ........الرجاء من سيادتكم الموقرة النظر الى مظلمتي هاته لعلي اصبت هده المرة و سارجع حقي و مسكني الدي سلب مني .......نفع الله بك الامة و سدد خطاك مع فائق الاحترام و التقدير الواسع اليك و شكرااااااااااا

AADL/CNEP 2001/2002 18/10/2014

Nous souscripteurs AADL 2001/2002, de la wilaya de Tipaza, Koléa 395logts, Fouka 394logts, Bou Ismail 382logts, Cherchell 180logts(1351) versés sur la formule AADL/CNEP, à ce jour la CNEP, ne nous a pas remis les clés de nos logements.

le 24/042014 lors de la remise des décision de pré affectations vous nous avez promis que dans 3 mois au plu tard 4 mois vous allez recevoir vos appartements, malheureusement a ce jour nous attendons toujours cela fait 6 mois et au vu de la situation des VRD, cela va durée encore 6 mois ou plus.
Pour cela, nous demandons votre intervention pour que ce cauchemar cesse.

Merci

nacer nacer 22/10/2014

monsieur le ministre la dep de sidi bel abbes est devenu un marché pour les corrompu c'est porcherie , consommation catastrophique , un chef par interrim corrompu service des équipement publics benaissa abdelkader , trafiqueur des pvs de jugement avec la complicité de sa directrice dep qui ne connu rien a la gestion des projet en retard , la préssion sur les bons éléments honnete , c'est une corrompu , les tounsi récoltent tous les projet de l'enseingnement secondaire , les seul soummisionnaires qui donne la chkara a la dep avec son chef maudit service et ces courtiers ...chaib....monsieur le ministre c'est une catastrophe pour la wilaya qui été le pilote des annees 2000 2001 2002.........qu'est ce qu'il passe dans votre entourage ....l'anarchie la corruption , des pression contre les élément sérieux , vous ne voyer rien monsieur teboune , faite quelque chose...bon dieu il faudra réagir...avant que.....exp dep de tlemcen ...duc de sidi bel abbes....ect ....que faite vous.....dans votre poste , vous faite que de la politique de khorti ...alors réveillez-vous monsieur le ministre....c'est grave......j'espere que l'annee 2015 sera ....ou ...aura....du changement....la dep , il faud que vous maitier fin a ses fonctions c'est vraiment nul...nul....

STREN AEK 25/10/2014

TEBOUNE DEGAGE

Elakermi 26/10/2014

bonjour
cela fait plusieur mois que j'ai envoyé en bon eduforme mon dossier AADL2013 et j'attend toujour la repones . que se passe t il ? j'attend une reponse dans le site elkeria merci

kefif khelf 27/10/2014

يشرفني ان اتقدم الى سيادتكم الموقرة بشكواي هذه والمتمثلة في حرماني من السكن و عدم تسهيل عملية تسوية وضعيتي لدى مصالح
حيث دفعت الملف لتسوية الوضعية الى انها واجهتني عدة عراقيل ادارية علما اني من مواليد 1975 وليس لدي مسكن ولا زوجة وذلك بسبب ضيق المكان وصعوبة شراء مسكن
لذا اتقدم اليكم للنظر في أمري وتسوية وضعيتي بما تخوله لكم سلطتكم علما اننا في ايام مباركة ونطلب من الله عز وجل
أن يسهل عملكم وان يجعلكم ذخرا لهذه ال
أمة.
تقبلو مني فائق الاحترام

BENDAHOU NACER 29/10/2014

monsieur le ministre de l'habitat , j'ai l'honneur de vous informer que je suis président de la snapap de la dep de sidi bel abbes , et je voudrai vous dire que , je comprend a rien , pourquoi vous laisser cette directrice gere une direction , qui représente un ministère , elle ne connais rien a la gestion , la preuve la consommation 2014 elle est nulle , un chef de service corrompu , une dep qui aime la chkra , des entreprises qui viennent de chlef de relizene de ain defla , mauvaise gestion , des pv de jugement trafiques , que faite vous monsieur le ministre , vous ne voyer rien , ......

BENDAHOU NACER 04/11/2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
SIDI BEL ABBES LE 04 /11/2014


ENSEMBLE DES TECHNICIENS
DE LA DEP DE LA WILAYA DE
SIDI BEL ABBES.

A
MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

OBJET / SOS. RAPPEL
أين جزائر العزة و الكرامة يا سيدي الو زير
Nous les techniciens de la direction des équipements public de la wilaya de
sidi bel Abbes , Nous venons par la présente requête contre la directrice KASSOUL ZOUBIDA et son chef de service par intérim BENAISSA ABDELKADER ses deux mafias et les plus grand corrompu de la wilaya de sidi bel abbés cette directrice elle a été verbalisée 03 fois au niveau de la brigade de relizene pour des affaires louches , ainsi au niveau du procureur ( tribunal de rélizene) pour corruption , nous sommes victimes d’une pression et une injustice , nous sommes traiter comme des hors la loi , des menaces d’affectations aux subdivisions territorial de la wilaya ou de retraite proportionnelle , parce que nous voulons pas cette anarchie et tricherie , des procès verbaux de jugements des offres falsifie des entreprises étrangers de la wilaya envahie la DEP exp…. relizene, chlef ,ain defla ….ect.
Monsieur le premier ministre aider nous pour sauvegarder notre dignité car le derniers des techniciens possède 30 ans d’expériences et un âge entre 47 ans et 50 ans , nous voulons quelle nous laisse en paix , Monsieur , veuillez nous comprendre et nous donner une aide selon la loi , et la règlementation , nous avons sacrifie notre jeunesse pour notre pays , assurer des suivis des chantiers et des travaux et la coordination et une banque de donnée pour les APC et les Daïras , des grands projet d’art exp …enseignement secondaire..moyen ….universitaires …..logements …….ect….ect….pourquoi elle ne veut pas de nous c’est une question …..allah yaalam….merci monsieur le premier ministre et que dieu te garde pour notre pays ….et vivra l’Algérie des martyrs pour l’indépendance et le devoir.

Goubi Fayçal 07/11/2014

A Monsieur le Ministre de l’Habitat,
de l’Urbanisme et de la Ville

Monsieur le Ministre,
Nous, locataires de la cité AADL Ouled Fayet, particulièrement les locataires des immeubles G1, G2 et G3, venons à travers cette lettre vous transmettre notre indignation et notre colère et vous exprimer notre grande incompréhension quant à la situation de dégradation dans laquelle se trouve notre cité et ce à cause de l’absence flagrante d’entretien et de maintenance. Malgré nos incessantes plaintes et lettres envoyés aux responsables chargés de l’entretien de la cité, aucune suite n’a jamais été donnée à nos doléances qui se résument essentiellement comme suit :
1- L’inachèvement des travaux d’aménagement extérieur tels que les espaces verts, les espaces dédiés à la pratique sportive et la voierie, notamment le tronçon se trouvant à la sortie des bâtiments G1, G2 et G3, ce qui prouve le non-respect du plan initial d’aménagement extérieur du projet. Cet état d’inachèvement est très visible autour des immeubles puisque des gravats sont là donnant la sensation de délabrement et l’impression d’un chantier abandonné alors que le projet a été livré depuis plus de dix ans et ce au vu et au su des responsables de l’AADL au niveau de la cité, sans que cela ne paraisse les déranger.

2- Un hangar construit et réalisé de manière anarchique par l’entreprise chargé des travaux de construction pour servir d’atelier de menuiserie a été abandonné après la livraison du projet (depuis 2006). Il n’obéit pas aux normes de construction et d’architecture, ceci en plus de son aspect impropre qui nous fait rappeler un bidonville au milieu de la cité. Il est ainsi devenu un lieu où s’accumulent les ordures et les résidus des matériaux de construction et un abri pour les animaux et les drogués ainsi qu’un lieu de rendez- vous pour des personnes infréquentables et étrangère à la cité. Ce qui menacerait la tranquillité et la sécurité des habitants notamment en l’absence des tournées des forces de sécurité dans la cité.


3- L’absence d’aseptisation des caves dans lesquelles se sont accumulées les ordures et les eaux usées provenant d’évacuation des eaux des appartements. Cette situation dus aux mauvais travaux d’assainissement nécessite non seulement des travaux d’entretien mais aussi des travaux de réfection des conduites pour une meilleure évacuation des eaux usées. La stagnation des eaux usées en plus du manque d’aération et de ventilation ont engendré une insupportable mauvaise odeur, qui vous frappe dès votre entrée dans l’enceinte de l’immeuble, avec une prolifération d’insectes de tous genres, porteurs de maladies transmissibles graves et très dangereuses pour les habitants, particulièrement pour les enfants en bas âges. D’autre part, cette stagnation des eaux usées permanente va abîmer et fragiliser le béton armé de l’infrastructure de l’immeuble qui risque l’effondrement rapide en cas de tremblement de terre par le cisaillement du ferraillage du béton telle que cela a été lors du séisme de Boumerdes.

4- Le problème crucial de la panne des ascenseurs qui dure depuis plus de deux ans pour certains immeubles, tel le cas de l’immeuble G3, malgré les divers signalements entrepris auprès des services concernés de l’AADL.
Ce problème, qui empoisonne l’existence des locataires, a eu de graves conséquences sur leurs vies puisque nombreux sont ceux qui ont été obligés d’aller vivre ailleurs en louant un logement ou en sollicitant l’accueil de la famille car au regard de leur problème santé ou parfois de leur handicap il leur est pénible et souvent impossible de monter deux niveaux alors que dire de dix étages (11 niveau) tous les jours en empruntant les escaliers. Il est déjà difficile pour un homme normalement constitué et en bonne santé de le faire alors vous imaginez la situation pour les vieillards les malades ou les handicapés.

5- L’on se demande où vont les charges supplémentaires que payent mensuellement les locataires à l’AADL, et qui s’élève à 4 000 000,00 DA/mois environ pour l’ensemble de la cité soit 48 000 000,00 DA/an, alors que l’administration de la cité est incapable de prendre en charge le moindre problème. Face à l’absence totale d’entretien qui a longuement duré, les locataires ont été dans l’obligation de prendre en charge à leur propre frais des travaux d’entretien les plus urgents tels que le remplacement des lampes ou l’entretien l’assainissement des sous-sols des immeubles et même la peinture des espaces intérieurs communs des immeubles. Les locataires sont ainsi indigné de la politique de fuite en avant suivi par les responsables de la cité qui est inacceptable et reflète l’état dans lequel se trouve la cité.

6- Outre ce problème de panne insupportable et le manque de maintenance qui relève du non-respect des engagements entrepris par les services de maintenance de l’AADL, il a été relevé que sur les 60 immeubles que compte la cité AADL Ouled Fayet seuls les immeubles G1, G2, G3, A4 et A5 sont des immeubles hauts de 11 niveaux et d’une hauteur de 35m (dépassant les 32m de hauteur) et dotés d’un seul ascenseurs au lieu de deux ascenseurs, contrairement à ce qui est stipulé dans l’arrêté ministériel du 16 septembre 2001 portant l’approbation du cahier des charges fixant les normes de surfaces et de confort applicable aux logements destinés à la location-vente conformément aux dispositions du décret exécutifs n°01-105 du 23 avril 2001. Un niveau a été ajouté au cours de la réalisation sans prendre en considération les normes et les exigences édictées par le cahier des charges.
Cette souffrance quotidienne, qui dure depuis longtemps déjà, s’est traduit par la dégradation de la qualité de vie des habitants à cause de l’état de délabrement avancé de la cité, essentiellement du à l’absence flagrante de maintenance et d’entretien des lieux, démontre bien l’incompétence et l’incapacité des personnels techniques chargés de l’entretien et de la maintenance de la cité, notamment l’équipe de maintenance des ascenseurs, ainsi que l’ignorance, l’irresponsabilité et l’indifférence des responsables chargés de la gestion des cités AADL.

Malgré votre intervention en ordonnant une redynamisation des opérations de maintenance et d’entretien ainsi que la mise en place d’une commission d’inspection au niveau des cités AADL afin d’évaluer le niveau de réalisation des objectifs escomptés et ce dans un délai que vous avez estimé au maximum à novembre 2013. Malheureusement, après presque 15 mois, ces instructions et ces orientations n’ont pas connu tout l’intérêt et toute l’attention espérée, passant ainsi outre vos instructions en votre qualité de premier responsable de ce secteur, le personnel chargé de l’entretien et de la maintenance de la cité a clairement ignoré les préoccupations des habitants de la cité AADL d’Ouled Fayet.
Cette situation pénible et insupportable a épuisé toute notre patience, c’est pour cela que nous vous demandons instamment, Monsieur le Ministre, d’intervenir en urgence auprès de vos services en instruisant vigoureusement les responsables afin de trouver les réponses idoines aux préoccupations des locataires en les faisant participer à la mise en place d’une équipe d’inspection et d’intervention et ce pour une meilleure efficacité et transparence.
Monsieur le ministre, l’Etat a consenti des efforts colossaux dans ce domaine, il serait dommage que ces problèmes entachent ce grand projet, dont vous êtes l’initiateur, et de ce fait puisse aller à l’encontre des espoirs convoité.
En espérant avoir une réponse rapide et positive de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Ministre, notre profond respect.

nourredine 10/11/2014

monsieur le ministre de l'habitat étant certain de votre honnêteté et de votre prise en considération de me doléances ,j'ai l'honneur de venir solliciter votre intervention pour la reprise de mon poste de travail de DIRECTEUR TECHNIQUE que j'ai laissé dans le secteur étatique depuis 2011 à ce jour alors que j'ai 30 ans d'expérience dans le secteur du BTP et les mauvais gestionnaires continuent à justifier leur incompétence par une carence dans les cadres alors que mon poste est toujours vacant à ce jour et l'entreprise est toujours statique sans aucune valeur ajoutée.On dirait que c'est prémédité . Je suis à votre disposition pour de plus amples informations sur mon parcours professionnel, et sur les secrets qui font de notre entreprise une entreprise bloquée depuis le lancement d"une promotion immobilière au début de l'année 2000 et qui n'arrivent pas à être achevée en 2014. Veuillez agréer monsieur le ministre mas salutations les plus distinguées.

mebrouk 10/11/2014

Pour s'inscrire à un concours ou examen professionnel.

جباري سفيان 15/11/2014

نتقدم الى سيادتكم بهده الشكوى صد المقاول بوزياني الخاج صاحب مقاولة النصر
بمدينة سيدي بلعباس بسبب التأحرالكبير في انجاز مشروع 78 مسكن ببلعباس
مند 2009 والمشروع لم تصل مرخلة الانجاز 50 بالمائة وكدلك المبلغ الخيالي
للسكن من ثلاث غرف حيث فاجأنا بسعر 452 مليون بعد أن كان الاتفلق في البداية على
265 مبلغ

BAOUNI Abdelkader 18/11/2014

تاريخ : 20/07/2014

الإسم : عبد القادر
اللقب: بعوني
العنوان: شارع أحميدة برقوق الأربعاء ولاية البلية


الموضوع: طلب الإستقبال عن الطعن و توضيح

لي الشرف العظيم أن أتقدم إلى سيادتكم المحترمة بطلبي هذا و يؤسفني سيد رئيس دائرة أنكم لم تردوا على طلبي من قبل ، و يؤسفني أيضا قد كنت تقدمت بإيداع عدة ملفات خاصة عن موضوع الإسكان ، حيث تقدمت بملف السكن اجتماعي يحمل رقم 6295/2001 ورقم 4341/2011 وهناك ملف أخر تساهمي يحمل بتاريخ 19/04/2006 يحمل رقم 154/2006 لدى اللجنة المختصة .
وأنا أوجه لكم عبارات الإحترام و التقدير ، أتمنى ان تأخذوا طلبي بعين الإعتبار و القبول .
مرافة حفظ: 22/05/2011
" 6295/2001
19/04/2006 "

إمضاء : بعوني

M.NEKROUF 21/11/2014

معالي وزير السكن و العمران اليك بعد الله ارفع شكواي
بتاريخ فيفري ٢٠١٤ استفدت ضمن قائمة ٤٠ سكن ترقوي مدعم لبلدية سنجاس دائرة الشلف ولاية الشلف القائمة صادق عليها رئيس الدائرة و كذا اعضاء لجنة توزيع السكن
بتاريخ مارس ٢٠١٤ تم ارسال القائمة مؤشر عليها من طرف والي ولاية الشلف الى مديرية السكن و التجهيزات العمومية لاستكمال باقي الاجراءات
بعد انتظار لمدة ٩ اشهر و بتاريخ ١٦ نوفمبر ٢٠١٤ تفاجات بالغاء القائمة و اعداد قائمة اخرى اقل مايقال عنها انها مشبوهة و اقصيت من الاستفادة
بتاريخ ١٧نوفمبر٢٠١٤ اتصلت برئيس دائرة الشلف الذي تنصل من المسؤولية بحجة انه طبق اوامر والي الشلف
بنفس التاريخ حاولت التقرب من مكتب الوالي للاستفسار لكن منعني الوسيط بحجة تعليمة من الوالي تمنع الاستفسار حول القضية
راسلت الوالي عبر البريد العادي البريد الالكتروني الاذاعة الصحافة لكن لم اتلقى اي رد
معالي الوزير انا موظف على مشارف التقاعد متزوج و اب لاربعة اطفال يعيشون و يدرسون عند اهل زوجتي ليس سكن و لم اقوى على تاجير سكن لضعف الراتب والله لا املك اي امكانية لتوفير سكن لعائلتي ملف طلب السكن اودعته عام ٢٠٠٠ حولوه سنة ٢٠١٢ الى صيغة السكن الترقوي المدعم ليحرموني في الاخير من كل الصيغ
معالي الوزير املي كبير في دراسة حالتي و انصافي لدى والي ولاية الشلف
معالي الوزير نسيت ان ابشرك بان والي ولاية الشلف استحدث طريقة جديدة للقضاء على ازمة السكن و هي القرعــــــــــــــــــــــة
معالي الوزير الامر لكم و الامر يومئذ لله

momed 22/11/2014

merci monsieur miloudi benyoucef ex DLEP de sidi bel abbes

zouaoui 27/11/2014

bjr.le P.D.A.U+P.lan d'occupation du sol ne sont respecter par le service technique DUCH a l'APC Ouled mimoun w.tlemcen..
depecher une commission technique a HAI-RAHMA sidi zouaoui PARCELLE-C .
MERCI.