5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 23:18
Miel.

Les abeilles, classe des insectes à métamorphoses complètes de l'ordre des Hyménoptères...

Pendant la belle saison, les abeilles sont nombreuses sur les fleurs qu'elles visitent pour butiner le nectar et le pollen. Ce sont des insectes sociaux, leur société ou ruche peut comprendre jusqu'à :
50 000 insectes. Dans ces ruches vivent trois catégories d'individus morphologiquement différents : Les ouvrières les plus nombreuse (plusieurs dizaines de milliers), les mâles ou faux-boudons (quelques centaines), une seule reine.
La vie d'une abeille est de 40 à 50 jours en été.
Le corps de l'abeille se divise en trois parties : la tête, le thorax et l'abdomen.
- La tête triangulaire porte deux antennes coudées, une paire d'yeux composés et trois yeux simples ou ocelles, la bouche qui comprend les mandibules servant à pétrir le pollen et la cire et la trompe, formée par l'allongement de l'ensemble langue, lèvre et mâchoire, permet de recueillir le nectar dans la corolle des fleurs.
.
- Le thorax, formé de troix segments. Sur chaque anneau s'attache une paire de pattes locomotrices. Sur le second et le troisième anneau portent chacun une paire d'ailes ailes membraneuses qui sont minces et transparentes qui servent, à la récolte et au transport du pollen.

- L'abdomen formé de onze anneaux renferme l'appareil reproducteur reine et mâles, les articulations des segments se trouvent les glandes qui produisent la cire. Le dernier anneau porte un aiguillon qui est en communication avec les glandes à venin. Lorsque l'abeille a piqué, le dard reste dans la plaie en raison des dentelures qu'il présente. L'insecte meurt ensuite de la mutilation subie.
Les abeilles vivent en colonies qui comptent de 40.000 à 50.000 insectes en pleine saison. Cette colonie comprend :
- la reine ou mère, avec un abdomen plus allongé et des ailes plus courtes. L'aiguillon est plus long et plus recourbé, une seule par colonie, Au cours du "vol nuptial" accompli au début de son existence, elle a été fécondée définitivement par un faux bourdon, et il s'est accumulé dans son réceptable séminal une provision de spermatozoïdes qu'elle utilisera au cours de toute son existance. Après le vol, son rôle consiste à pondre des oeufs.

- Les ouvrières qui accomplissent les divers travaux de la ruche l nettoyage, préparation et distribution de la nourriture aux larves et à la reine, fabrication des rayons de cire, ventilation pour la concentration du miel et l'abaissement de la température par temps chaud, défense de la ruche. A l'extérieur, récolte du nectar, ramassage du pollen et de la propolis.

- Les mâles ou faux bourdons, plus gros, plus velu et plus foncé que les abeilles, n'ont pas d'aiguillon, ne butinent pas, mais se nourrissent du miel de la ruche. Ils assurent la fécondité de la jeune reine chaque fois qu'il en naît une. Un seul d'entre eux est destiné à féconder la reine au cours du vol nuptial. A la fin de la saison, ils sont chassés par les abeilles et meurent.
1- Le miel...Se présente sous l'aspect d'une substance sirupeuse épaisse, à l'état frais, il est peu coloré et légèrement trouble, son arôme dépend de la région où il est récolté...

Le miel est produit par la concentration du nectar à travers la paroi perméable du jabot et dans les alvéoles, puis l'inversion des sucres en glucose et lévulose sous l'action d'une diastase sécrétée par le jabot de l'abeille. Il contient également des grains de pollen.
Produit naturel que les abeilles fabriquent à partir de nectar des fleurs ou de sécrétions de plantes et qu'elles entreposent dans les alvéoles des ruches. Le nectar que les abeilles pompent de fleur en fleur est riche en saccharose, durant leur retour à la ruche, les abeilles commencent à transformer dans leur jabot le saccharose en un mélange de dextrose et de lévulose et ceci, grâce à l'action d'une enzyme des abeilles "l'invertine". Cette transformation commencée dans le corps de l'abeille se poursuit dans les alvéoles de la ruche " c'est le miel ".
Il possède une saveur douce particulière.
La saveur du miel dépend de la fleur pour sa couleur, son odeur et sa saveur. On classe les miels d'après leur origine et leur mode d'extraction.
Les rayons fabriqués par les ouvrières sont constitués par des rangées de cellules hexagonales en cire, inclinées et soudées par le fond. Ceux le l'extérieur reçoivent le miel, la reine pond dans ceux de la partie centrale.
La récolte se fait généralement une fois l'an, vers la fin de la miellée (août) quelquefois, il ya deux récoltes annuelles dans les lieux les plus favorables.

2- Le miel : la gelée royale.
Sécrétion salivaire des abeilles ouvrières. Elle est destinée à l'alimentation des larves et de la future reine.
Composée de fructose et glucose, elle se distingue par une richesse en vitamines du groupe B.
3- Le miel : le Pollen.
S
emence mâle des fleurs. Les abeilles s'en servent pour se nourrir pendant l'hiver. Riche en vitamine E et PP en carotène. il contient 35 % de protéines où se trouvent tous les acides aminés essentiels.
4- Le miel : la propolis.

La propolis signifiant en grec, "gardien de la cité" substances résineuses, gommeuses et balsamiques, de consistance visqueuse, butinée par les abeilles ouvrières dans les bourgeons et les écorces de certains arbres comme le peuplier, bouleau, saule, sapin, épicéa, chêne. Les abeilles l'utilisent comme ciment et comme mastic pour boucher les trous, une façon de se défendre de leurs ennemis. Les apiculteurs la ramassent dans la ruche en raclant les cadres qui en sont recouverts.
Cette pâte a un pouvoir antibiotique et met en échec tous les microbes. Elle est commercialisée chez les apiculteurs et les magasins diététiques. C'est un anti-microbien et un puissant bactéricide dont on fabrique du dentifrice, des pommades cicatrisantes, etc. Autrefois cette résine naturelle était le seul antibiotique dont on disposait.
5- Le miel d'aubépine.

Couleur ivoire dont les propriétés sont Antispasmodique et cardiopathie. Utilisé pour crampe, crispations (des paupières par exemple), contractures.

 6- Miel d'acacias.

Recherché pour sa finesse, délicat, de couleur jaune pâle, et ne cristallisant pas, provenant généralement de Hongrie, d'Ile-de-France.
Conservation :sa conservation est limitée, elle doit être faite à l'abri des odeurs et dans un lieu frais et obscur.

 

7- Miel de toutes les fleurs.

Tirant sur le brun, provenant d'espèces végétales très diversifiées.

8- Miel de pin et sapin.

Ambré et pâteux (Vosges) aux arômes balsamiques, fait l'objet d'une Appellation d'Origine Contrôlée. Il provient exclusivement des miellats des sapins noirs de l'aire de production définie du massif vosgiens.
 9- Miel de Sainfoin, de couleur blanche très recherché pour sa finesse (Bassin Parisien, Touraine, la Champagne)

10- Miel de Lavande légèrement ambré (Alpes) à l'odeur légère de lavande et à la saveur acide.

11- Miel de romarin laiteux et très odorant (Narbonne).

12- Miel de Corse (Mele di Corsica) autre A.O.C, provient de nectars ou de miellats butinés par les abeilles sur les associations végétales spontanées et naturelles de la Corse. On trouve, entre autres, le miel aux fleurs du maquis de printemps, d'été ou d'automne, et le miel de châtaigneraie.

13- Miel de colza blanc paille et consistant (Normandie).

14- Miel de bruyère, foncé, corsé, épais et très sucré, avec un arôme de fleur puissant. Il est très prisé en confiserie pour la fabrication du pain d'épices (Landes).

15- Miel de sarrasin de Bretagne très foncé, à l'odeur rappelant la caroube.
Miel de châtaignie (Ardèche)...

Très parfumé, utilisation dans les crèmes, entremets, boisson, confiture d'oignons.

associations : melon, myrtilles fraise, apéritif blanc, vanille, foie gras, oignons, pommes, cognac, mascarpone, fromage blanc, crème, pêches, cannelle, cinq épices.


17- Parlons cuisine.

Le miel est soluble dans l'eau et dans l'alcool. Utilisé pour la volaille, les viandes, les crèmes, les sauces, le pain d'épices, boissons chaudes.
18- La législation du miel, que devons-nous savoir ?

Les pots doivent obligatoirement porter les mentions suivantes : le poids net, le nom et l'adresse du producteur ou du conditionneur (ou du vendeur s'il est établi à l'intérieur de la CEE), l'origine florale ou régionale, s'il y a lieu, les labels de qualité ou les médailles décernées à l'occasion de concours, la vignette Intermiel et, pour les miels n'appartenant pas à la Communauté, l'indication du pays d'origine ou le cas échéant, la mention "mélange de miels d'importation". 
Astuce...

Utiliser le micro-ondes pour ramollir le miel en réchauffage quelques secondes !
19- Santé et régime. Composition pour 100 grammes...

Son pouvoir énergétique est supérieur à celui du sucre, il est mieux toléré, et les sucres sont parfaitement assimilés par l'organisme.
Recommandé en cas de maux de gorge. Comme le sucre, le miel procure le même effet tranquillisant. Un bol de lait tiède additionné d'une bonne cuillère de miel apaise et facilite l'endormissement.
Mais il faut se laver les dents, le miel est tout aussi cariogène que le sucre.
calories
380 kcalories
Protéines
0,4 g
glucides
76
lipides
0 g
eau
20 g
fibres
0
bore
0
Calcium
5 mg
 
cellulose
0
chlore
0
Cholestérol
0 g
Cuivre
0
fer
0,5 mg
fluor
0
iode
0
Magnésium
3 mg
Manganese
0
molybdène
0
Nickel
0
Phosphore
17 mg
potassium
47 mg
sélénium
0
sodium
0
Vitamine B1
0
Vitamine b2
0
B3/PP/Niacine
0,2 mg
Vitamine B5
0
Vitamine B6
0,3 mg
Folate/B9
5 µg

Partager cet article

Published by Bob_Algiers - dans Cuisine internationale
commenter cet article
 

commentaires

Roll Over Beethoven