14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 12:13
 


     
 

Brûle-parfum, Alger, XVIIIe s.
Cuivre argenté ciselé, perles de corail,
(H. 26; D. de la base : 22 cm),
Alger, musée national des Antiquités.


 
  Sucrier, Alger, XIXe s.
Cuivre argente ciselé et ajouré
(H. 19,5; D. 11,5 cm),
Alger, musée national des Antiquités
 
Le palais des rais (XVIe s)
« Bastion 23 » aujourd’hui Centre des arts et de la Culture.

 

Apres leur reconquête de la Péninsule ibérique, les Espagnols menacent les cotes nord-africaines et occupent certains ports dont Oran. Pour leur défense, les notables qui gouvernent la ville d’Alger font appel en 1516 à des chefs corsaires, les frères Barberousse, qui se rendent maîtres de la ville, Apres la mort d’Aroudj, son frère Kheiredine prête allégeance en 1518 au sultan ottoman. La Régence d’Alger peut ainsi se constituer après avoir intégré le domaine zianide et refoulé les Hafsides à l’est. Un corps de janissaires turcs, l’Odjak, contrôle désormais ce qui deviendra l’Algérie du Nord, en association avec les chefs corsaires, les raïs. Le pouvoir, détenu par des pachas assistés d’un conseil (diwan), est représenté dans les principales régions du pays par des gouverneurs, les beys. Le gouvernement de la Régence finira par ne conserver que des liens formels avec le sultan ottoman. Alors que la piraterie maritime en Méditerranée est en grand déclin, des révoltes, souvent animées par des confréries religieuses (zaouias), surviennent a la veille de la conquête française.

     
 
 
  Pendentif en forme de main,
régions des Aurès, période ottomane, XIXe s., argent grave et ajouré.
(L. 6,8; l. 5,7 cm), Alger, musée national des Antiquités.

Partager cet article

Published by Bob_Algiers - dans Histoire - Géographie
commenter cet article
 

commentaires

Roll Over Beethoven