15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 17:44

Partager cet article

Published by Bob_Algiers_ - dans Salon de Musique
commenter cet article
 

commentaires

kerchouche 04/06/2009 17:28

BONJOUR C 'est vraiment formidable ce site je ne crois pas qu'il ya pareil en tout cas je vous tire chapeau ca ces des artistes toutes ces recherches bravo!et mille merci pour un tel ches d'oueuvre encore plus du RAYMOND et surtout si vous arrivez a trouver hassan el annabi surtout arrassi ya aussi gharamek de hadj taher fegani(l'ancienne) et mettre aussi quelques chanteurs malouf contemporains je vous en laisse le soin d'en choiir encore une autre fois merci pour ce tres beau cadeau ca c'est du boulot!!!

Bob_Algiers_ 05/06/2009 19:59


merci Kardouche pour tes compliments


NESRO 27/10/2008 17:53

J'écoute souvent les chansons du malouf et andalouse et du chaabi aussi chantér par les judéo algeriens quel délice, vraiment des chansons inoubliable dommage qu'il y a eu de relève pour continuer la tradions, merci à vote site d'un Boufarikois de Paris...

lyazid 10/10/2008 22:27

domage que ce genre de chant a disparu de la circulation
d'ailleur je n'écoute plus la radio depuis trés long-temps, vu qu'il ya que paysants qui se présente sur le plateau, ou son passé les belles chanssons comme éxemple !! fadila dziria, kheznadi, dahmane benachour, bachetardi, ahmed seri et d'autres mais bon j'ai quitté l'algérie depuis plus de 33ans et ne pensse plus remettre mes pids là ou les nouveaux arrivées ce sont instalé et ruiné le bled.

fils de kouby petit fils de eliaou le baidé assoun 19/08/2008 13:20

jeune mon pére me parler souvent de simone tamar qui travailler avec sylvain ghrenassia mon oncle et mon pére
dans les soirées mariage et bar-mitsvha,un jour aprés une soirée il me dit qu'il y avait a constantine une voix d'une pureté avec un phraser digne des plus grands cheik
c'était alice fitoussi qu'achem la garde auprés de lui car elle aimait trop le malouf pour quitter sa ville je me régale chaque jour a l'ecouter et comprends mon pére quand il disait concernant le malouf heureux l'ignorant

Roll Over Beethoven