28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 19:26

 

Salim Halali, est né un 30 juillet 1920 à Bône (Annaba). 1937 le voit débuter à Paris une carrière de chanteur de charme espagnol. C’est à Paris aussi qu’il rencontre Mohammed Iguerbouchen, fondateur du Cabaret Al Jazair, rue de la Huchette qui lui composa des morceaux à sa mesure. Ses disques connaissent des ventes record et deviennent la coqueluche des radios.En 1940, il échappe à la déportation grâce au recteur de la grande mosquée de Paris qui lui délivre une attestation de conversion à l’Islam au nom de son père et fait graver le nom de ce dernier sur une tombe abandonnée du cimetière musulman de Bobigny ! En 1949 il choisit de s'installer au Maroc ou il crée le cabaret Le Coq d'Or. Réputé pour son immense générosité Halali était artiste, esthète et hédoniste : il aime les hommes et il ne s'en cachera jamais, il aime l'ivresse, perdre ses sens, jamais le contrôle. Il est mort en juillet 2005 a Vallauris. Il laisse un répertoire intemporel de chansons judéo-arabes, il n'avait jamais caché son algérianité , trés aimé du roi mohamed 5 ...et faut  reconnaitre que c'est lui lança, echkha el Hamdaouiya...

 

Partager cet article

Published by Bob_Algiers_ - dans Salon de Musique
commenter cet article
 

commentaires

Roll Over Beethoven