8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 13:34

Echourouk tv HD, Algérie تلفزة الشّروق  العامّة الجزائرية على الهواء و المباشر
Echourouk tv HD, Algérie تلفزة الشّروق  العامّة الجزائرية على الهواء و المباشر
Echourouk tv HD, Algérie تلفزة الشّروق  العامّة الجزائرية على الهواء و المباشر
Echourouk tv HD, Algérie تلفزة الشّروق  العامّة الجزائرية على الهواء و المباشر
Echourouk tv HD, Algérie تلفزة الشّروق  العامّة الجزائرية على الهواء و المباشر

Partager cet article

Repost0

commentaires

salah 24/12/2018 17:29

blede les ânes

dino 02/01/2021 18:22

Tu fais partie bouricoo fils de bouricos!!!! mange ton jambon beurre dans ta france!!!

tayeb 20/03/2018 15:10

ahdro algerien ya ness on dirait des yemenite qui parle en francais!

Amina 22/02/2018 18:41

Alah rakom ri teawdo fi kol smana mosalsal harimm soltan halka wahda tfawtoha gaa la semaine

bachir 01/02/2018 15:06

vos cinéùas sont fermé en Algerie et vous osez parlé de films

behloul 01/10/2017 12:03

TOOOOOOOOOOZZZZZZ ââchoraaaaaaaaaa

MEZARI 01/09/2017 11:49

Bonjour, je suis Mme MEZARI Mouni de saint cloud je vous presente mes sinceres voeux de bonheur, de santé et de paix a toute l'equipe de chourouk tv ainsi qu'a ma niéce HAMDI RACHEL de chourouk à toute la famille MEZARI, de bordj bou arreridj, la famille hamdi d'alger , a toute mafille a sidi bel abbes, tizi ouzou,
juste une petite remarque, j'aimerai que vous faites défiler le Numéro de tél de la chaine pour pouvoir vous contacter.
saha aidkom kom aam wentom bkheir

tayeb 01/09/2017 10:54

tout ce qui est algerien est nul!

Bensaber Abed Djamel Eddine 16/08/2017 12:53

bonjour
je suis monsieur BENSABER ABED DJAMEL EDDINE. Je suis de Mostaganem en retraite. Actuellement ,responsable d'une entreprise de production audio visuelle dénommée : Mostavision Production.. Je suis de profession Realisateur et metteur en scène de théatre.j'ai produit et réalisé plusieurs documentaires ,reportages ,des moyens et courts métrages et deux long métrages..Je souhaiterai vous les proposer pour diffusion sur votre chaine suivant les modalités de votre chaines. je pourrais aussi vous dire que j'ai plusieurs projets de production(dramatiques vidéo, film longs métrages des séries sur notre pays et de fictions ...etc...je vous remercie de m'avoir lu...

amel 09/08/2017 18:24

Bonjour,

La chaine ne marche pas pour moi. Merci

Bourezeg 09/08/2017 08:42

Rencenement.sur.lapage.

benfalami abdelhamid 24/06/2017 02:06

monsieur mustafa t a pas honte .parler sur les medecins qui peuvent exercer le journalisme mieux que toi.medecin egale 15. 16 17.18 de moyen au bac mais toi bac rachete hada houa elinhittttttttttate A QUOI SERT BON D .ETRE INTELLIGENT ALORS QUE C .EsT LES CONS QUI REUSSISSENY

amel 21/05/2017 17:44

inchalah :) merci beaucoup

ryma ould 21/05/2017 00:09

machallah

amel 13/05/2017 22:21

YOUPPPPPPIIIIIIIIIIIIII merci beaucoup ça a repris el chorouk....ya3tikoum saha et inchalah meme f ramdane on pourra la suivre en ligne pour les gens lli rahoum f lghorba merci beaucoup beaucoup et ramadane kareem

administrateur 13/05/2017 22:35

Merci. D'avoir prévenu. . Ramdane assuréinchallah. .. bon ramadhan à vous

amel 13/05/2017 12:04

Bonjour,

celà fait 3 jours depuis que la chaine el chorouk ne marche pas pour moi :( est-ce que je suis la
seule ??

youcef 22/07/2017 18:33

t pas seule

slimane 27/04/2017 09:17

dirou kima twensaa
les chaines dielkom mafihomch el farh choufou elhiwar tounsi

Hind 30/03/2017 20:10

Echourouk tv je vous aime beaucoup et merci pour le feuillton elif

kadim 04/03/2017 22:19

بهية راشدي اظن الافضل لو ارتديت لباس شرعي يعبر عن اصالة المراة الجزائرية والانسان اذا لم يتب في هذا السن فمتى يتوب ...الموت يأتي بغتة

Leveilley 04/03/2017 22:55

Bahia Rachedi, zina ou aqla , ou rahi mliha bla el khmadj li rak tahdar alih, bahia rachedi djazairia, mais khmadj taa saoudiya wella hachak el qatar wa ma yali... bahia khmous alik... ou khelina melekwava....

ayoub 26/02/2017 08:45

rabi yahfadkom

Madani 22/02/2017 16:17

Comme par hasard,en zappant,je tombe sur l'une des émissions de Bouhnika entouré par les bencheik,achiou et un autre,soi-disant,joueur. J'ai tendu l'oreille pour écouter "leurs analyses" et voilà que l'ignorance règne en maître sur le plateau et le langage vide de sens et de contenu fait tuer le temps. Puisque le niveau est aussi bas que les fonds des cavernes moyenâgeuses et pour compléter l'obscur décor,il fallait inviter l'autre journaleux qui s'appelait Zine afin de boucler la boucle.Je me poserai toujours cette question: pourquoi nos "journalistes" sont aussi médiocres??? Et j'ai compris une chose qui n'échappe plus aux footeux,c'est que ces "journalistes",pour cacher leurs compétences,ils invitent des aussi médiocres qu'eux et des analphabètes pour s'ériger en grands maigres dominant ces derniers sur le plateau.

josef 16/01/2017 22:18

khasni ma3rifa

Fetta arab 10/01/2017 19:44

C'est très bien

chikhaoui 01/01/2017 20:04

au sujet du tirage au sort de l'emission "a prendre ou a laisser,il est souhaitable de mettre des boules comme au foot-ball pour dissiper tous les doutes car le tirage actuel n'est pas exempt de tout soupson.Salutations.

yaniGames DZ 29/11/2016 22:25

WHAT THE FUCK I HAVE A 600MBPS CONNEX and i can not watch live wtffffff

hamdani nadia 08/10/2016 11:16

Monsieur le directeur de la chaîne ,j'ai participe au jeu takdar terbah effectivement j'ai gagne le 16/06/2016 durant le mois de ramadhan .Malheureusement j'ai reçu jusques a présent seulement une attestation de gagnant .JE VOUS PRIE D' INTERVENIR pour régler cette situation qui atrop dure .MERCI.mon numéro 0550443222

Mammou 30/07/2016 14:03

Bonjour groupe chourouk svp aidez moi a trouvé le num et l'adresse de la dame jabouha fi émission mokhtari3oun tahder drari l mrad b tawhid jabouha m'en djijel merci

nabil 26/07/2016 08:42

salut grp chorouk voila moi c nabil du tizi ouzou svp aidez moi a trouver le numéro du télephone du m; BELAHMAR le raki char3i pour ma femme parce que les autre ne peut pas la guirire svp aidez moi ou un autre raki comme lui almohim il est capable yechfiha nchalah...voila mon num du téle; 0774155945.......email ;saidtezkrat@yahoo.fr

nabil 16/01/2017 22:14

srx

imad 20/06/2016 03:39

Salam ana Imad hab nodkhol m3akom

fadila 19/06/2016 19:36

salut touts l’équipe de télé chorouk, svp je cherche le numéro de tel de chikh belahmar ou son a dresse je suit malade a chaque examen je tombe malade et j sentie comme quelle qu'un la nuit me laisse pas dormir l’éveille de l 'examen final, et le matin de l'examen j'etait renvoyé svp aidé moi j vue beaucoup de raki il mon dit que tes ensorcelé et ta un djine tayar et musulman et ta a sihre madfoune aidé moi svp a contacté chikh bel ahmar merci

nabil 26/07/2016 08:50

salut fadila nchalah raki cv,,?wenchalah lkiti lhal lelmardh dialek .parceque jai le méme ca que toi stp si tu a trouver le num de téle ou son adresse du se raki ou si tu trouver la solution di la moi ou envoiyer le moi son num amon email saidtezkrat@yahoo.fr ou amon num du téle:0774155945 stp wwrebi ijiblek chfa jattend ta repensse

MOHAMED 20/06/2016 18:24

je connais une personne tres competent dans ce domaine...voici mon email (medralix@gmail.com) rabi ychafik

zohir 31/05/2016 20:52

Jaime

wahab 18/06/2016 18:40

mhbola

teksof 23/05/2016 14:05

pourquoi le visage des journalistes de lENTV (sport) rayonne quand le mca ou usma ,usmh,crb,..... gagne et change (sombre) quand elles perds

teksof 23/05/2016 13:57

pourquoi il faut attendre q une équipe algérienne joue avec une équipe algéroise pour la regarder a la télévision algérienne

soufiane 15/05/2016 09:59

bonjour
on voir plus image chourouk tv malgree que on changer les frequance donner 10971 h 27500 on suive plusieurs émission mais maintenant on voir rien on na que cette chaîne qui ne donne des belle et bon Emission merci

mohcherif 11/05/2016 23:21

makach limage

mohcherif 11/05/2016 23:20

wa3lach nahatouha

amer 06/05/2016 11:27

bonjour messieurs dames de la chaine. Je voudrais vous demander de me réaliser un reportage sur ma situation épineuse. JE SUIS INSPECTEUR de langue française au primaire, dans la circonscription d'AZAZGA; je suis menacé d'être rétrogradé au rang d'enseignant et d'être poursuivi en justice, pour avoir occupé un logement pourtant vide, dans ma juridiction pédagogique.

amer 06/05/2016 11:27

bonjour messieurs dames de la chaine. Je voudrais vous demander de me réaliser un reportage sur ma situation épineuse. JE SUIS INSPECTEUR de langue française au primaire, dans la circonscription d'AZAZGA; je suis menacé d'être rétrogradé au rang d'enseignant et d'être poursuivi en justice, pour avoir occupé un logement pourtant vide, dans ma juridiction pédagogique.

Mr CHENINI Mekki 14/04/2016 15:37

avant , juste pour vous dire que cet envoi a pour but , ( les MEDIA ) ne doivent pas trop médiatiser la situation en matière de santé !
Ayant consulté la vidéo (MBC one ) " l'enfant Azouaz fateh de l'Algérie " un correspondant Algérien de cette chaîne " , qui ose Dénommer " enfant serpent " . c'est indigne . J'ai été formé par des Profs Français et Algériens à Alger que je respecte beaucoup .
Un concept que la part part ignore , c'est celui des droits du malade , l'intimité , le trauma psycho ....
Qui vous donne le droit de divulguer la discretion du malade ?
Aujourd'hui , tous des Politologues , des scientifiques , des savants ........ , aider ses proches avec des programmes , de l'argent ....
Cette maladie est connue par nos spécialistes Algériens , alors pourquoi outre passer les bornes , en Algérie ou en France (débile) .
Entre les spécialistes Algériens et Français " Alger et Marseille " seule une rive nous sépare ( Aghyoul ) .

Enfin je ne vous retiens pas encore longtemps , voici mon envoi .
Monsieur : CHENINI Mekki AFLOU.dz Bonjour , de la ville d'Aflou (w) de Laghouat ALGERIE . Avant , il n'y a pas de maladies sans causes . l'enfant Azouaz est atteint de la même pathologie que celui de la ville de Souk Ahrasse . C'est un document que j'avais déjà adressée a cet enfant . Voici son contenu : Un bonsoir à toute la ville de Souk Ahrasse , surtout à l'enfant atteint de cette pathologie . " Ichtyose (du grec ichthyos, « poisson ») est le nom d'une famille de maladies congénitales de la peau. " L'ichtyose est une dystrophie cutanée congénitale qui correspond à un état particulier de la peau, sèche et couverte de squames fines à bords libres disposées comme des écailles de poissons. Plus ou moins étendue, elle respecte la face, les plis, les paumes des mains et les plantes des pieds. La desquamation est continue. Les personnes qui en sont atteintes ont une transpiration très diminuée. Dans des termes plus scientifiques, c'est une anomalie métabolique de la couche cornée, ou une hyperkératose (aussi appelée hyperkératinisation). L'hyperkératose est l'épaississement anormal de la couche cornée. La peau est sèche et rugueuse, les peaux mortes se détachent presquecontinuellement.Cette maladie chromosomique est due à une microdélétion au niveau du locus p22.3 du chromosome X. 1Types 1.1Ichtyose vulgaire 1.2Ichtyose congénitale 1.3Ichtyose liée au sexe Types Il existe trois principaux types d'ichtyoses 1. Ichtyose vulgaire : La peau est normale à la naissance, mais devient sèche et rugueuse, plus grise à l'âge de un ou deux ans. Il existe des formes légères, prédominant aux jambes, des formes plus accentuées, plus diffuses formant des squames polygonales. Il y a accentuation de la sécheresse au froid, atténuation par l'humidité et à la chaleur. Ichtyose congénitale : C'est la même ichtyose que l'ichtyose vulgaire, mais elle apparaît à la naissance, ou dans les premières semaines de vie du nouveau-né. On appelle couramment ces enfants bébé arlequin2, par analogie avec les losanges multicolores du costume. Ichtyose liée au sexe . Ce type-là est prédominant chez l'homme. Ce sont des squames plus larges, plus épaisses souvent noires, plus prononcées sur la face antérieure du tronc. Les plis sont souvent touchés, l'atteinte du visage et du cuir chevelu plus marquée. Des troubles staturaux, un hypogonadisme, des opacités cornéennes peuvent être associées. Ont déjà été identifiées 8 mutations différentes, qui expliqueraient 75-80% des ichtyoses Traitement On ne connait pas de traitement curatif : on ne guérit pas de l'ichtyose, mais on peut l'améliorer. Le traitement de l'ichtyose prend souvent la forme d'application locale de crèmes et d'huiles, dans l'espoir d'hydrater la peau. On a également utilisé des rétinoïdes dans certains cas. L'étrétine par voie systémique est utile dans les formes sévères. Il est toutefois recommandé d'aller consulter un dermatologue qui pourra vous orienter vers le meilleur choix de lotions, huiles, etc. Bonjour, je m’appelle Hélène Hartman et je souffre d’une maladie rare de la peau appelée : « ICHTYOSE ». J’ai choisi ce thème pour mieux comprendre cette maladie et pour vous expliquer à vous qui lirez ce travail ma vie au quotidien avec celle-ci : Comprendre ses origines, ses symptômes, pourquoi j’en souffre et pas vous, où en est la médecine dans les recherches de traitements, … -bonne lecture- PHYSIOLOGIE DE LA PEAU : La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps. Chez l’homme, elle est l'un des organes les plus importants du corps de par sa surface et de sa masse : chez l'adulte, environ 2m² pour 5kg. La dermatologie est la spécialité médicale qui traite des affections de la peau. Sur le plan anatomique, la peau comprend deux parties principales. La partie superficielle mince s'appelle l'épiderme, rattachée à une partie interne plus épaisse : le derme. Une troisième couche, plus profonde, constitue l'hypoderme mais n'est classiquement pas assimilée à une couche de peau. L'ensemble peau et ses phanères (ongles, poils), se nomme le tégument. 9 - Poil 10- cornée 11- couche pigmentée 12- kératinocytes 13- Mélanocytes 14- muscle érectile 15- glande sébacée 16- folicule 17- bulbe 18- nerf 19- système lymphatique et vasculaire 20- glande sudoripare eccrine 21- Corpuscule de Pacini 1- pore de transpiration 2- jonction dermoépidermique (papille dermique) 3- terminaison nerveuse (touché) 4- épiderme 5- derme 6- hypoderme 7- veine 8- artère Maintien de la température corporelle : La sécrétion de sueur aide à réguler la température corporelle. Elle augmente avec la température, et provoque un rafraîchissement grâce à son évaporation en surface. Elle diminue lorsque la température s'affaiblit. Les mammifères ont souvent une peau recouverte de poils servant principalement à isoler le corps du froid en créant une couche d'air chaud entre la peau et les poils. Protection : La peau constitue une barrière physique qui protège les tissus des agressions extérieures. Elle représente une membrane semi-perméable face aux liquides extérieurs et constitue une barrière efficace face aux microorganismes. En anatomie, l'épiderme est la couche superficielle de la peau dont la surface est formée de cellules mortes, qui se desquament. L’épiderme est composé de cinq couches cellulaires, ou strates, superposées. La transformation cellulaire se déroule en trois ou quatre semaines (21 ou 28 jours) ; plus on élimine les cellules mortes en surface plus il va naître de nouvelles cellules. L’épiderme est recouvert d’un film hydrolipidique (le sébum, produit des glandes sébacées du derme) qui le protège des agressions extérieures. Il est séparé du derme par la membrane basale. QU’EST CE QUE L’ICHTYOSE ? Anglais : ichthyosis Terme issu du Grec : ikhtyos : poisson …car la peau des patients évoque la peau écailleuse des poissons. Terme connexe : Ichtyose Maladie de peau se caractérisant par une sécheresse importante et la présence de squames (écailles de peau) très fins dont les bords sont libres, ressemblant à des écailles de poisson, ce qui donne à la peau un aspect rêche. Physiopathologie (définition des symptômes,…) : Les ichtyoses sont le résultat d’un épaississement de la couche cornée de l’épiderme. Elles sont dues à l’élimination insuffisante de la couche cornée (ichtyose par rétention cornée) ou à une accélération de la formation de l’épiderme (couche superficielle de la peau) et de la couche cornée (couche superficielle de l’épiderme),on parle alors d’ichtyose proliférative. Symptômes : Une ichtyose peut être généralisée, mais généralement, elle respecte le visage, les plis, la paume des mains et la plante des pieds. Evolution : Elle est chronique mais présente des améliorations, tout particulièrement pendant certaines périodes comme l’été, quand le patient s’expose au soleil. En hiver, on peut constater une aggravation. LES DIFFERENTS TYPES D’ICHTYOSE On distingue deux grands types d’ichtyose héréditaires : Les ichtyoses n’existant pas à la naissance mais qui se révèlent dans la première année de la vie : - Ichtyose vulgaire : elle est la plus fréquente, elle atteint une personne sur 300. Sa transmission est autosomique dominante (le gène anormal ,est sur un chromosome non sexuel ni x, ni y et un seul gène anormal suffit pour que la maladie se développe). Cette ichtyose peut être très légère, marquée par une simple sécheresse de la peau ; Elle peut être associée à un eczéma constitutionnel. Elle s’aggrave en hiver et s’améliore en été. - Ichtyose récessive liée à l’X. : Elle atteint 1 personne sur 6000 et ne touche que les garçons. Elle est plus affichante que la précédente avec des squames foncés, de grande taille, qui n’épargnent pas les faces latérales du visage. Les ichtyoses congénitales, c’est à dire qui existent à la naissance : - Les ichtyoses dérivant du bébé collodion. Le terme « bébé collodion » est un aspect clinique à la naissance : le bébé est entouré d’une peau tendue et luisante ressemblant à un collodion (préparation ressemblant à du vernis, avec la texture de la cellophane). Dans ce groupe, plusieurs entités cliniques, telles l’érythrodermie congénitale ichtyosiforme sèche et l’ichtyose lamellaire, ont été décrites. Leur transmission est autosomique récessive (le gène anormal est sur un chromosome non sexuel et deux gènes anormaux sont nécessaires pour développer la maladie). Elles touchent un individu sur 300.000. L’ensemble de la peau est touché et le visage n’est pas épargné. Ces ichtyoses s’aggravent l’été. Je souffre ainsi que mon frère de cette sorte d’ichtyose. - L’érythrodermie congénitale ichtyosiforme bulleuse. Sa transmission est autosomique dominante. Elle est plus rare puisqu’elle atteint 1 personne sur 500.000. A la naissance, le nouveau né a un aspect ébouillanté avec des décollements cutanés. Dans la première et la deuxième enfance, apparaissent des squames épaisses mais l’enfant peut garder une fragilité cutanée avec la formation de cloques et d’érosions. L’hyperkératose peut être noirâtre. C’est un moyen de la peau de se protéger de sa fragilité. - Les ichtyoses rares. Le plus souvent, elles s’intègrent dans une maladie plus générale, par exemple le syndrôme de Sjôgren-Larsson qui associe une ichtyose congénitale (présente à la naissance) ,une quadriplégie (paralyse des quatre membres) et une atteinte rétinienne (partie de l’oeil : rétine). VIVRE AU QUOTIDIEN AVEC L’ICHTYOSE La vie d’un enfant atteint d’ichtyose est rythmée par les besoins et les soins qui lui sont nécessaires. Les soins peuvent varier d’un jour à l’autre, suivant les changements climatiques, température et dureté de l’eau (calcaire,..) A ces éléments extérieurs s’ajoute l’état de santé du malade. Celui-ci peut faire varier très vite l’état de la peau : le moindre rhume, la moindre maladie banale peut aggraver l’état du malade en quelques heures. Il faut donc toujours prévoir le nécessaire de pommade, huile hydratante, etc… pour hydrater au plus vite la peau selon les besoins. Il faut compter environ une heure à une heure et demie par séance de soin et ceci parfois 3 ou 4 fois par jour. En quelques phrases, je vais vous expliquer les soins nécessaires dans mon état : Chaque matin après ma toilette avec un savon spécial, j’hydrate mon corps et mon visage avec les pommades appropriées à chaque partie du corps. Pendant la journée, à plusieurs reprises, je ressens le besoin de réhydrater mes mains et mon visage ainsi que les parties du corps non vêtues : cela est certainement dû au fait que ces parties sont exposées à l’air, au soleil, à la pollution extérieure,… Je dois plusieurs fois par semaine appliquer une lotion sur le cuir chevelu pour décoller les squames et faire un shampoing spécial. Une fois par semaine au moins, je dois enlever les bouchons auditifs de mes oreilles : ces bouchons sont formés de squames et de cérumen. Pour distancer les visites chez le médecin, nous avons trouvé au fur et à mesure de petits « trucs » qui nous permettent de déboucher mes oreilles à la maison : eau oxygénée plusieurs fois par semaine et eau tiède injectée à la seringue pour enlever les bouchons. Le soir, avant le coucher, je réhydrate tout mon corps avec les mêmes traitements et j’attache beaucoup d’importance au soin de mes pieds car chez moi c’est une partie très atteinte par la sécheresse et les crevasses. Depuis près d’un an, je prends un traitement médicamenteux qui améliore nettement l’état de sécheresse des pieds. Et après tout cela je peux me coucher ! Je sais que mon cas n’est pas très aigu par rapport à d’autres patients mais chaque jour c’est déjà, pour moi une grosse contrainte. Les soins que l’ichtyose entraînent au quotidien sont pénibles même si les personnes atteintes savent faire preuve de patience, elles savent en effet que la maladie ne disparaîtra pas totalement donc elles doivent chaque jour bien entretenir leur peau pour limiter les symptômes au maximum. La forme d’ichtyose dont je souffre se caractérise comme ça … ET LES TRAITEMENTS DANS TOUT CA… En Belgique, les traitements nécessaires aux patients ichtyosiques ne sont pas remboursés par les caisses de santé : l’ichtyose, est en effet considérée comme une maladie orpheline et n’entre pas dans la catégorie maladie reconnue pour les remboursements de soins. Ce point de vue financier peut entraîner un certain recul devant le coût des pommades, crèmes et médicaments proposés par les dermatologues. L’approche thérapeutique (qui concerne le traitement) est différente en période néonatale (dès la naissance) et chez l’enfant plus grand, puis l’adulte ; elle tient aussi compte des complications spécifiques de chacune des formes d’ichtyose. La période néonatale est critique car il y a de nombreux risques infectieux et de complications mécaniques surtout chez le bébé collodion, il peut facilement se déshydrater. Il faut chez les bébés et les enfants prendre en charge les complications liés aux bouchons auditifs et à l’ectropion (mouvement réduit de la paupière dû à la sécheresse de la peau – l’oeil « ne se ferme plus complètement »). Le prurit (démangeaisons) est fréquent et son traitement est difficile. Mais dans les cas de poussées aiguës, le contrôle de la douleur ne doit jamais être oublié. L’éducation des parents et de l’entourage familial sont nécessaires au traitement et la prise en charge psychologique du patient, à tout âge, estessentielle.On distingue deux grandes « catégories » de traitement : - Les kératolytiques (substances qui enlève la kératose) réduisent l’épaisseur de la couche cornée en favorisant son élimination. Ils n’agissent pas sur la production de la cornée : Ce sont toutes les pommades, huiles et traitement appliqués sur la peau. Les émollients (Lipikar de La Roche Posay) constituent l’essentiel du traitement des ichtyoses. L’utilisation de ces produits doit être régulière, biquotidienne (deux fois/jour) de préférence, tout au long de la vie. Ces produits ont souvent une efficacité différente chez deux patients atteints par la même forme d’ichtyose. Certains de ces médicaments sont remboursés en partie par la mutuelle mais les dermatologues prescrivent souvent des préparations magistrales moins coûteuses et tout aussi efficaces pour diminuer le coût du traitement. Ces préparations sont souvent à base d’urée, celle-ci est kératolytique, antiprurigineuse (diminue les démangeaisons), antibactérienne et hydratante. - Les rétinoïdes, quant à eux normalisent les processus de prolifération (développement) et de différenciation kératinocytaires… en terme plus simples, ces médicaments agissent plus sur la production de la couche cornée : ce sont les médicaments pris par voie orale qui agisse « à l’intérieur » sur la maladie. L’acitrétine (Néotigason ou Soriatane) est efficace au cours de certaines ichtyoses, comme celle dont je souffre. Ces médicaments demandent une surveillance stricte, régulière et mensuelle, car ils peuvent causer certains effets indésirables. Le patient doit contrôler par une prise de sang certains paramètres agissant notamment au niveau du foie et l’utilisation de ce médicament est totalement interdite chez les patientes désireuses d’avoir des enfants dans les deux années à venir. Il faut absolument être protégée par un moyen contraceptif pour l’utiliser si on est susceptible de vouloir un enfant car il peut endommager le foetus. C’est ce médicament que le dermatologue m’a prescrit depuis maintenant un an et qui améliore nettement l’état de sécheresse de mes pieds notamment, mais je sais que je ne pourrais pas l’utiliser toute ma vie. Je vous résume en photos la panoplie parfaite du patient atteint d’ichtyose … voilà ma trousse de « soins » utilisée au quotidien : Où que j’aille, quoique je fasse … j’ai toujours LIPIKAR avec moi ! CONCLUSION : J’espère sincèrement que ce travail vous aura plu, j’ai essayé par des termes simples de vous expliquer le fonctionnement de la peau et le disfonctionnement de ma peau. - Je remercie madame Miniconi Suzanna, déléguée scientifique de l’Association Athina Ichtyose (qui porte le nom d’une petite fille française atteinte d’ichtyose et rencontrée par hasard par Flavie Flament avec qui tout a commencé) qui a suivi et guidé via courrier électronique toute l’évolution de mon travail (j’ai adressé beaucoup de demandes de renseignements à la ligue belge, sans succès) : je suis contente de voir que la France s’intéresse beaucoup à la recherche de nouveaux traitements. La semaine dernière encore, nous avons pu voir Benjamin Castaldi récolter une belle somme d’argent à l’émission « Qui veut gagner des millions » en faveur de l’ichtyose … - Je remercie sincèrement le Docteur Debauche (dermatologue qui me suit régulièrement pour mes traitements) pour les documents qu’il m’a adressés pour réaliser mon travail et pour ses encouragements à développer un sujet comme celuici… MERCI A TOUS POUR TOUT… Pour en savoir plus, vous pouvez surfer sur … www.aaimonaco.org : site de l’Association Athina Ichtyose www.lysaskin.com : informations diverses sur la maladie… http://fr.wikipedia.org/wiki/Peau#Physiologie : informations sur la maladie… Traitement : LIPIKAR Lotion et Soins de La Peau . Mes respects . ( Monsieur CHENINI Mekki AFLOU.dz ) .

Mr CHENINI Mekki 05/03/2016 12:22

Mr : CHENINI Aflou (w) De Laghouat
Bonjour Oussama ;
Je vous envoi une relaxation : The Last of the Mohicans , Trevor Jones – Troy Symphonie Orchestre , Gala . Concert 1/31/15 .
Bonne écoute .

Mr CHENINI Mekki 02/03/2016 17:44

Monsieur : CHENINI Mekki Aflou (w) De Laghouat
Bonsoir
J’ose vous écrire ces quelques phrases , ceci juste pour vous réconforter .
Premièrement , la maladie n’est qu’un facteur dans cette vie .
Ce dysfonctionnement qui affecte notre organisme n’est pas toujours fatal !
Deux grands principaux fondamentaux dans notre vie : Natalité & Mortalité .
Retenez – bien , au moment où je vous écrit ces quelques mots ( dans le monde ) , il y a
Des millions de naissances vivantes ,paradoxalement à ça , des millions de décès .
Des dizaines de milliers d’accidents mortels , des victimes , des crimes , des catastrophes naturels ….
C’est ça la vie , un passage d’une étape à une autre .
Retenez – bien , un sujet qui vit une cinquantaine d’années , dormira 25 ans .
Juste 25 ans d’activités d’urne , mais il pourra être malade , subira des interventions chirurgicales ,
Etre hospitalisé , avoir des problèmes multiples .
Avant de passer au fichiers-joints , j’ajoute quelques notions de thérapie qui ont augmentées :
« L’espérance de vie de certains patients » .
Cette notion « EV » , mais sachez que sans maladie , j’ai connu des personnes qui ont subi :
« La mort Subite » , un sujet qui s’effondre sans cause apparente , sans maladie , sans aucun facteur !
La thérapie en quelques mots :
1-Soutien (famille , amis , entourage , voisin , cybers , jeux sans risque , cinéma , théâtre …. ) .
2-Bonne nutrition .
3-Inti - infectieux .
4-Usage prophylactique de L’IG .
5-Enfin , l’usage des greffes de moelle osseuse .
Un complément à base de fer pour éviter une anémie .
Autre chose , celui ou celle qui vous a prédit la date de fin de jours , ne saura t’il pas son heure à lui ou à elle ?
« LA CONVICTION D’ETRE SUR TERRE , D’ETRE EN VIE , DE PASSER A L’AU DELA »
Est la raison d’exister ( Corps & Esprit ) .
Ces fichiers – Joints , vous pouvez les partager avec quelqu’un de santé que vous connaissez .
Il vous lira & vous expliquera .

Dr. Pierre Fenaux : Médecin des Hôpitaux, Professeur à la Faculté de Médecine de Lille
Dr. François Dreyfus : Médecin des Hôpitaux, Professeur à la Faculté de Médecine de Paris-Cochin
Dr. Béatrice Mahé : Médecin des Hôpitaux, Centre Hospitalier Universitaire de Nantes
Dr. John M. Bennett : Professeur d'Oncologie clinique et biologique à la Faculté Médicale et Dentaire de l'Université de Rochester

Que sont les SMD

Les SMD, ou syndromes myélodysplasiques, sont des maladies de la moelle osseuse. Normalement, la moelle osseuse produit trois sortes de cellules sanguines - les globules rouges, ou hématies, les globules blancs, ou leucocytes, et les plaquettes. La moelle osseuse des patients atteints de SMD fonctionne de façon anormale, et ne peut plus produire suffisamment une, deux ou les trois sortes de cellules normales. De plus, elle produit des cellules anormales qui sont dites myélodysplasiques.

Généralement, les SMD touchent les personnes âgées, la majorité des patients ayant plus de 65 ans. Les SMD n'abrègent pas forcément l'espérance de vie. En effet, la moelle osseuse défectueuse suit une évolution très progressive, et les personnes âgées meurent souvent d'autres maladies que du SMD. Dans certains cas, la moelle osseuse est cependant dans l'incapacité totale de produire des cellules normales. Les patients ne peuvent alors pas combattre les infections, du fait du manque de globules blancs, ni arrêter les saignements, du fait du manque de plaquettes ; une anémie survient également. De plus, un SMD peut évoluer dans 30% des cas environ vers une maladie plus grave de la moelle osseuse qui produit des leucocytes indifférenciés ou immatures et où existe un déficit particulièrement important dans les trois sortes de cellules sanguines normales : c'est la leucémie aiguë myéloïde (LAM).

Les différents types de cellules sanguines

Les globules rouges ou hématies
La moelle osseuse produit les globules rouges qui apportent, grâce à leur hémoglobine, l'oxygène nécessaire aux tissus de l'organisme. Le taux d'hémoglobine est le meilleur reflet de la quantité de globules rouges dans le sang. Les femmes en bonne santé ont un taux d'hémoglobine compris entre 12 et 15g/dl. Les hommes en bonne santé ont un taux d'hémoglobine compris entre 13 et 16g/dl. Les patients atteints de SMD ont généralement un taux d'hémoglobine inférieur à la normale. L'anémie se caractérise par un taux d'hémoglobine bas (de 10 à 12g/dl pour une anémie discrète, de 8 à 10g/dl pour une anémie modérée, et moins de 8g/dl pour une anémie importante).

Les globules blancs ou leucocytes
La moelle osseuse produit aussi des globules blancs qui préviennent et combattent les infections. Normalement, la moelle osseuse produit entre 4 000 et 10 000 globules blancs par mm3 de sang. Ce nombre est plus bas chez les personnes d'ethnie noire (entre 3 200 et 9 000). Il y a différentes sortes de globules blancs, comme les neutrophiles qui combattent les infections bactériennes et les lymphocytes qui combattent les infections virales.
La moelle osseuse des patients atteints des SMD est souvent incapable de produire un nombre suffisant de globules blancs, de neutrophiles en particulier. La neutropénie se caractérise par la diminution du nombre de globules blancs neutrophiles (à moins de 1800/mm3). Au cours de leur maladie, la majorité des patients atteints des SMD ont une neutropénie. La neutropénie augmente les risques d'infections bactériennes, comme la pneumonie et les infections urinaires.
Certains patients atteints des SMD souffrent d'infections chroniques sans avoir de neutropénie. Dans ce cas, bien que leur nombre soit normal, leurs globules blancs ne fonctionnent pas aussi bien que ceux d'un sujet sain.

Les plaquettes
La moelle osseuse produit aussi les plaquettes qui aident à la coagulation du sang et permettent donc d'arrêter les saignements. La moelle osseuse produit normalement entre 150 000 et 400 000 plaquettes par mm3. La majorité des patients atteints des SMD finissent par avoir une thrombopénie, caractérisée par un nombre de plaquettes insuffisant. Une thrombopénie importante se définit par un taux de plaquettes inférieur à 20 000, mais elle est rare. Elle peut être responsable de saignements.



Quelle est la cause des SMD ?

On connaît mal les causes exactes des SMD. Fumer augmente le risque de LAM (d'un facteur de 1,6 environ) et peut-être de SMD. Aucun aliment connu n'est associé avec les SMD. La consommation quotidienne de boissons alcoolisées peut faire diminuer le nombre de globules rouges et de plaquettes mais n'est pas à l'origine des SMD. Il semblerait que certaines personnes soient prédisposées aux SMD. On peut comparer cette prédisposition à un interrupteur actionné par un élément externe. La radiothérapie et la chimiothérapie peuvent jouer un rôle déclencheur. Les patients qui suivent un traitement par chimiothérapie pour certains cancers risquent de contracter des SMD pendant les dix ans qui suivent le traitement. L'exposition à certains produits chimiques présents dans l'environnement peut aussi être un déclencheur. Cependant, à part le benzène (maintenant très largement éliminé de notre environnement), on ignore précisément quels sont les produits chimiques concernés. On fait une distinction entre les SMD primaires (sans cause connue) et les SMD secondaires (associés à un agent leucémogène). Dans ce dernier cas, on trouve plus souvent des anomalies chromosomiques dans la moelle osseuse et la maladie évolue plus souvent vers la LAM. Les patients et leur famille s'inquiétent souvent des risques de contagion de SMD. Rien n'indique que les SMD soient d'origine infectieuse notamment virale. Ils ne peuvent donc pas être transmis aux proches. Il arrive que les SMD se manifestent chez des sujets d'une même famille, mais le cas est très rare. Il est donc inutile de procéder à un dépistage sanguin de routine dans la famille des patients.



Quels sont les symptômes des SMD ?

Pendant les premiers stades de la maladie, la majorité des patients ne présentent aucun symptôme. Une numération sanguine de routine montre une réduction du nombre de globules rouges (diminution du taux d'hémoglobine), et parfois des globules blancs et/ou de plaquettes. Il arrive aussi que le nombre de globules blancs et de plaquettes soit diminué alors que le taux d'hémoglobine est resté normal. Toutefois, la diminution n'est pas assez importante pour faire apparaître des symptômes.

D'autres patients présentent des symptômes qui varient selon les cellules impliquées et l'importance de leur diminution :

La diminution des globules rouges (ANEMIE)
Les patients anémiques souffrent souvent d'asthénie (fatigue) avec les symptômes qui en découlent. Les patients atteints d'anémie discrète (taux d'hémoglobine compris entre 10 et 12g/dl) peuvent ressentir une fatigue d'importance variable. Les patients atteints d'anémie "modérée" (taux d'hémoglobine compris entre 10 et 12g/dl) sont plus fatigués, ils sont parfois sujets à des palpitations, un essoufflement et ils peuvent être pâles. Presque tous les patients atteints d'anémie importante (taux d'hémoglobine inférieur à 8g/dl) sont très fatigués, ont un essoufflement important et ils sont pâles. L'anémie crée une diminution du flux sanguin vers le coeur qui peut entraîner chez les patients plus âgés des douleurs de poitrine (angine de poitrine) et même une crise cardiaque (infarctus du myocarde).

La diminution des globules blancs (NEUTROPENIE)
La diminution du nombre de globules blancs réduit la résistance aux infections bactériennes. En plus de la fièvre, les patients atteints de neutropénie peuvent être enclins aux infections de la peau, des sinus (congestion nasale), des poumons (toux ou essoufflement), ou des voies urinaires (envie douloureuse et fréquente d'uriner).

La diminution des plaquettes (THROMBOPÉNIE)
Les patients atteints de thrombopénie sont sujets aux ecchymoses, même après des coups mineurs. Les ecchymoses peuvent être importantes, certaines sont grandes comme la paume de la main. Le saignement de nez est fréquent. Les patients saignent souvent des gencives, surtout après des soins dentaires.



Quelle est la gravité de la maladie

La classification Franco-Américano-Britannique (FAQ)
Au début des années 1980, des médecins français, américains et britanniques ont développé une classification pour évaluer les risques potentiels des SMD. La classification FAB est utile parce qu'elle mesure le potentiel évolutif de ces maladies. Le pourcentage de cellules immatures (blastes) dans la moelle osseuse est un critère important de la classification. Les SMD se rangent dans cinq catégories FAB :

1. L'anémie réfractaire simple (AR). L'anémie ne répond pas au fer et aux vitamines et elle a donc été qualifiée de "réfractaire". On peut observer également une neutropénie et une thrombopénie de discrète à modérée avec moins de 5% de blastes dans la moelle osseuse. La maladie évolue vers la LAM dans moins de 10% des cas.

2. L'anémie réfractaire sidéroblastique idiopathique (avec des sidéroblastes en couronne) (ARSI). Les sidéroblastes sont des précurseurs normaux des globules rouges normalement présents dans la moelle osseuse et qui contiennent des granules de fer. Les sidéroblastes en couronne sont des sidéroblastes anormaux. Chez les patients atteints de cette maladie, moins de 5% des globules de la moelle sont des blastes. La maladie évolue vers la LAM dans moins de 5% des cas, mais l'anémie nécessite souvent des transfusions régulières de globules rouges.

3. L'anémie réfractaire avec excès de blastes (AREB). 5 à 20% des cellules de la moelle osseuse sont des blastes et jusqu'à 5% de blastes peuvent circuler dans le sang. L'anémie est généralement importante, associée à une neutropénie et une thrombopénie. La maladie évolue vers la LAM dans 20 à 30% des cas.

4. L'anémie réfractaire avec excès de blastes en transformation (AREB-T). 20 à 30% des globules de la moelle ou plus de 5% des globules blancs du sang sont des blastes. La maladie évolue vers la LAM dans plus de la moitié des cas.

5. La leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC). On trouve les mêmes proportions de cellules sanguines dans la moelle que chez les autres sous-classes de SMD, à l'exception d'une augmentation des monocytes dans le sang et dans la moelle. La moelle contient entre 1 et 20% de blastes. Le nombre total des globules blancs peut être augmenté dans le sang. L'évolution vers la LAM se fait dans 25% des cas environ.L'I

l'Index pronostique international (IPSS)
Un index pronostique international (International Prognostic Scoring System) a été récemment mis au point pour évaluer la gravité des SMD. L'IPSS classe la maladie en fonction des risques, notamment celui d'évolution vers la LAM. Le score total obtenu est la somme de trois éléments : le pourcentage de blastes dans la moelle osseuse, le résultat de l'étude cytogénétique (un examen qui cherche les anomalies chromosomiques dans les globules de la moelle osseuse) et le nombre de cellules sanguines.

CALCUL DU SCORE IPSS



Score

Blastes dans la moelle

5% ou moins
0,0
5 à 10%
0,5
11 à 20%
1,5
21 à 30%*
2,0

Etude cytogénétique

Favorable
0,0
Intermédiaire
0,5
Plus grave
1,0

Nombre de cellules sanguines



Nombre de Cytopénie(s)



Neutrophiles<1800/mm3
0/1

0,0
Hémoglobine<10g/dl
2/3

0,5
Plaquettes <100 000/mm3




*Les patients qui ont plus de 30% de cellules immatures dans la moelle ont une LAM

Selon le total obtenu, le patient se classe dans un des groupes suivants :
Le groupe à faible risque : score 0
Le groupe à risque modéré : score 0,5 à 1,0
Le groupe à risque intermédiaire : score 1,5 à 2,0
Le groupe à haut risque : score plus de 2,0.
Le risque évolutif augmente avec le score.



Quels examens permettent le diagnostic de SMD ?

On effectue d'abord une numération formule sanguine complète. Pour cela, il faut faire une prise de sang au coude. Si l'examen confirme qu'il existe une anémie ainsi qu'un taux peu élevé de globules blancs et/ou de plaquettes, on effectue une ponction de la moelle osseuse (myélogramme). Le but de cet examen est notamment de déterminer le pourcentage de cellules immatures (cellules blastiques). On colore un échantillon de moelle pour rechercher des sidéroblastes en couronne. On effectue aussi une analyse chromosomique (cytogénétique) pour détecter toute anomalie, comme un chromosome absent ou supplémentaire. Cette analyse chromosomique peut être très utile pour déterminer le risque évolutif du SMD et pour décider du traitement. Des examens ultérieurs de la moelle osseuse peuvent aider à déterminer si le SMD s'est transformé en LAM.

RESULTATS DES EXAMENS IMPORTANTS DANS LE SMD


Normal

12 à 16g/dl
Quel est mon taux d'hémoglobine?
Normal

4 000 à 10 000/mm3
Combien ai-je de globules blancs?
Normal

150 000 à 400 000/mm3
Combien ai-je de plaquettes?


<5% de blastes
Quel pourcentage de cellules immatures (blastes) ai-je dans la moelle osseuse



Quel est mon résultat cytogénétique?



Favorable : Cytogénétique normale ou 5q- ou 20q- ou Y-



Intermédiaire : N'importe quelle autre anomalie cytogénétique



Plus grave : 3 anomalies ou plus, ou monosomie 7 ; 5q- signifie la délétion (perte) partielle du bras long du chromosome 5 ; monosomie 7 (-7) est la délétion totale d'un des deux chromosomes "7" ; +8 signifie un chromosome n°8 en plus (trisomie 8)



A quel type de classification FAB mon SMD appartient-il?
AR, ARSI, AREB, AREB-T, LMMC

La ponction de la moelle osseuse
Cet examen se fait lors d'une consultation. Il dure normalement quelques minutes. Généralement, la ponction se fait au niveau du sternum, et le patient s'allonge sur la table d'examen sur le dos. Parfois, il s'effectue à la crête iliaque (à l'arrière des hanches) et le patient est alors couché sur le côté ou sur le ventre. Le médecin essuie la peau avec de l'alcool. Pour une simple ponction de moelle, il est possible de réaliser une anesthésie locale (par la xylocaïne en injection, ou en crème). Une douleur peut être ressentie lorsque l'aiguille pénétre dans l'os, ou lorsque le médecin aspire un peu de moelle avec une seringue. Parfois, il faut compléter la ponction médullaire par une biopsie médullaire, toujours effectuée à l'aile iliaque. Dans ce cas, l'anesthésie locale est plus importante.
Les risques de l'examen de moelle osseuse sont minimes après simple ponction. Après biopsie, on observe chez quelques patients, surtout chez ceux qui ont un nombre de plaquettes peu élevé, une ecchymose ou une accumulation de sang sous la peau (un hématome). Si le nombre de plaquettes est inférieur à 50 000 par microlitre, le médecin va exercer une pression sur la zone de l'injection pendant cinq minutes.
Les patients qui subissent un examen de la moelle osseuse ont souvent peur d'avoir mal. La ponction médullaire est normalement peu douloureuse si elle est faite à l'aiguille fine ou après anesthésie locale, et si la quantité aspirée est faible. Pour ce qui est de la biopsie médullaire, elle est comparable à l'extraction d'une dent. Dans les deux cas, il s'agit d'une piqûre dans l'os. Si elle est faite correctement, on doit seulement sentir l'aiguille qui s'insére sous la peau.
Quelques patients veulent savoir pourquoi on ne fait pas d'anesthésie générale avant la biopsie de moelle osseuse. L'anesthésie générale, qui comporte des risques, n'est pas nécessaire dans ce cas. Les patients peuvent demander un médicament supplémentaire à prendre 1/2 heure avant l'examen s'ils ont peur que la xylocaïne ne suffise pas. Il est conseillé aux patients qui subissent un examen d'aller en consultation avec quelqu'un qui pourra les reconduire chez eux.



Comment traiter les SMD ?

Le traitement des SMD dépend essentiellement de deux facteurs : le niveau où les globules sont descendus et les risques d'évolution vers la LAM.

CHIMIOTHERAPIE
Dans le groupe à haut risque et le groupe à risque intermédiaire, il y a un risque important d'évolution vers la LAM. Il faut donc généralement envisager une chimiothérapie, le plus souvent par voie injectable et en hospitalisation. Des doses assez fortes sont administrées pour enrayer la maladie. La production de globules continue à être défectueuse pendant un certain temps : c'est un effet secondaire temporaire de la chimiothérapie, car elle commence par détruire les cellules de la moelle osseuse qui produisent les plaquettes, les globules rouges et blancs. Pendant cette phase qui dure plusieurs semaines, le patient reste à l'hôpital où on lui fait des transfusions de globules rouges et de plaquettes. On lui donne aussi des antibiotiques pour combattre l'infection. La chimiothérapie détruisant aussi des cellules saines dans le reste du corps, les patients soignés par chimiothérapie perdent leurs cheveux et on le plus souvent une inflammation buccale et, parfois des diarrhées. Si la chimiothérapie arrive à réguler la production de cellules myélodysplasiques, des cellules normales vont ensuite se multiplier. Au bout de quelques semaines, la moelle osseuse produit un nombre suffisant de globules rouges et plaquettes, ce qui permet de diminuer la fréquence des transfusions et le nombre de globules blancs augmente, réduisant le risque d'infection. Une chimiothérapie de consolidation ou d'entretien sera ensuite nécessaire. Cependant, la chimiothérapie ne donne pas toujours de bons résultats. Même en cas de bon résultat initial, la maladie peut revenir dans les 1 à 3 ans.

LA TRANSFUSION DE GLOBULES ROUGES
Les patients du groupe à faible risque ou du groupe à risque modéré peuvent ne pas produire assez de globules rouges. Dans ce cas, ils reçoivent des transfusions pour maintenir un taux d'hémoglobine normal. Si les patients sont très anémiques --c'est-à-dire avec un taux d'hémoglobine inférieur à 8g/dl-- on leur fait des transfusions, généralement deux unités par jour à répéter à intervalle régulier. Ces transfusions sont répétées chaque fois que le taux d'hémoglobine descend en dessous de 8g/dl, c'est le rythme transfusionnel.
Les globules rouges apportent du fer. Après 10 à 20 transfusions, ce fer se dépose dans le coeur et dans le foie, risquant d'entraîner des complications. Il peut alors être nécessaire d'administrer un médicament, le Desferal, pour faire baisser le taux de fer. Le Desferal doit généralement être administré soit par voie veineuse pendant la transfusion, soit par injection sous-cutanée souvent grâce à une pompe. Le patient garde la pompe pendant environ huit heures la nuit, un ou plusieurs jours par semaine. On suit le taux de fer sous traitement en dosant dans le sang la ferritine. La transfusion de globules rouges peut aussi en théorie transmettre des virus notamment des hépatites. Toutefois, grâce aux examens pour détecter les virus, les risques de transmission sont maintenant extrêmement faibles. Les risques courus en refusant la transfusion sont beaucoup plus importants.

LES AUTRES TRAITEMENTS
L'érythropoïétine (EPO).
L'EPO, produite par les reins, aide au développement de globules rouges. Son but est de prévenir l'anémie pour éviter les transfusions sanguines. Toutefois, elle n'est active que dans 15% des cas environ. Elle est plus active lorsque le taux d'EPO sanguin de base est peu élevé.

Les facteurs de croissance
Le G-CSF et le GM-CSF sont des protéines fabriquées par le corps qui participent à la production de globules blancs, et qu'on peut essayer d'utiliser à forte dose comme traitement si cette production est insuffisante. Le G-CSF et le GM-CSF sont donc utiles chez les patients ayant un faible taux de globules blancs et qui souffrent d'infections répétées. Chez 75% des patients qui prennent du G-CSF (Neupogen, Granocyte) ou du GM-CSF (Leucomax), le nombre de globules blancs augmente, ce qui pourrait réduire les risques d'infection ultérieure. Les deux médicaments sont administrés par voie sous-cutanée plusieurs fois par semaine. Il n'est pas certain toutefois que ces médicaments améliorent l'évolution globale du SMD et c'est pourquoi leur utilisation reste limitée. Ils sont généralement bien tolérés et ne provoquent pas d'effets secondaires majeurs, bien qu'on observe occasionnellement des lésions cutanées et des douleurs osseuses.

Les transfusions de plaquettes
Les transfusions de plaquettes sont rarement pratiquées, sauf dans les cas où le nombre de plaquettes est inférieur à 10 000 par microlitre et si surviennent des hémorragies. En général, les patients développent une résistance à ce traitement au bout de quelques mois. Actuellement, il n'existe pas de médication très active sur la thrombopénie des SMD. Des traitements utilisant des facteurs de croissance agissant sur les plaquettes (Interleukine 11, thrombopoïétine) sont cependant en cours d'évaluation. Par ailleurs, les hormones males (androgènes) permettent parfoir d'améliorer le taux de plaquettes.

Les vitamines
Depuis vingt ans, des recherches se poursuivent sur les vitamines dans les SMD. En tube à essais, les cellules myélodysplasiques se normalisent quand elles sont exposées aux dérivés de la vitamine D3 ou la vitamine A (rétinoïdes). Mais les essais cliniques sont pour le moment en général assez décevants. La mise au point de nouveaux traitements est à l'étude et vous pouvez vous renseigner sur l'état actuel de ces recherches auprès de votre spécialiste.
Les traitements immunosuppresseurs
Chez certains patients atteints de SMD, un "excès" de réactions immunitaires contre leurs propres cellules sanguines semblerait exister. Un traitement immunosuppresseur, comme le sérum antilymphocytaire est alors parfois proposé.

LA GREFFE DE MOELLE OSSEUSE OU DE CELLULES SOUCHES SANGUINES
La greffe de moelle osseuse ou de cellules souches sanguines devient une thérapie de plus en plus efficace, surtout dans la LAM. La greffe guérit les patients en détruisant toutes leurs cellules myélodysplasiques. A ce jour, environ 1000 patients atteints de SMD on eu une greffe de moelle osseuse. Cependant, c'est un traitement lourd, qui peut entraîner des complications, et qu'il est difficile d'effectuer au-delà de 55 ans, sauf dans des conditions très particulières. Les SMD touchant les personnes âgées en priorité, la greffe n'est donc pas réalisable dans la majorité des cas.
Par ailleurs, les candidats aux greffes doivent avoir un donneur compatible dans le système HLA. Le système HLA, qui est différent des groupes sanguins, est déterminé par une analyse de sang. Seuls peuvent être compatibles un frère ou une soeur du patient, ou un donneur non apparenté inscrit dans les fichiers de donneurs volontaires ayant le même groupe HLA. Les enfants et les parents d'un patient ne peuvent, malheureusement, pas être des donneurs compatibles.
Même chez les patients plus jeunes, la greffe de moelle osseuse est une procédure à risque qui peut comporter des complications graves : réaction du greffon contre l'hôte, altération du foie ou des poumons. Cependant, près de la moitié des patients peuvent être définitivement guéris par ce traitement.
Les patients de moins de 55 ans atteints de SMD ayant un donneur HLA compatible doivent-ils tous recevoir une greffe ? La réponse est discutée. D'une façon générale, pour les patients sans autre problème de santé important, les risques de complication de la greffe sont moins importants que les risques de la maladie elle-même.



Conclusion

Les SMD sont des maladies pour lesquelles il n'y a pas de guérison ni de remède rapide. Le traitement consiste surtout à permettre au patient de maintenir une vie et des activités aussi satisfaisantes que possible. Les traitements plutôt "agressifs" comme la chimiothérapie et la greffe de moelle osseuse peuvent être nécessaires dans certains cas mais aussi, dans d'autres cas, peuvent faire plus de tort que de bien et être contreindiqués. Le choix du traitement doit donc résulter d'une discussion et d'un dialogue entre le patient et son médecin.

Pour tout renseignement, contactez

Groupe Français des Myélodysplasies (GFM)

Pr.Pierre Fenaux/Mme Myriam Cambié
Service des Maladies du Sang
CHU, 1 place de Verdun
59037 Lille
Tél : 03.20.44.43.48 ; Fax : 03.20.44.47.08

Pr. François Dreyfus
Service d'Hématologie
Hôpital Cochin
27 rue du Faubourg St Jacques
75674 Paris Cédex 14
Tel : 01.42.34.14.63 ; Fax : 01.42.34.16.48


The MDS Foundation
PO Box 477
464 Main Street
Crosswicks, NJ 08515, USA
Fax : 00-1-609-298-0590

majid 18/02/2016 22:33

l emission tadi ouala khali a ete suspendu si oui pour quelle raison

amimar 17/02/2016 21:56

chikh nani

anonymouse 15/02/2016 19:08

as quelle heur le matche ???

raciousss 15/02/2016 19:55

Te3 wach

salah 10/02/2016 14:55

*****aadjyab oua gharayab*****chaftou aolad massdjounine*****ouine bante (tafla touafate ) fel parc apc de birkhadem*****la commune la plus sale du monde ça pu bouchez votre nez*****mais a nif makach.....i zidou el ma lal b,har...........

salah 10/02/2016 14:55

*****aadjyab oua gharayab*****chaftou aolad massdjounine*****ouine bante (tafla touafate ) fel parc apc de birkhadem*****la commune la plus sale du monde ça pu bouchez votre nez*****mais a nif makach.....i zidou el ma lal b,har...............

Anonime DZ 02/02/2016 21:16

اشهار الجبن بيكو بعلامات ماسونية لاحولة ولا قوة الا بالله
هذا انتاج ما سوني نعلة الله عليكم حتى تعلم اولادنا الاشارة
بدون سابق معرفة حسبي الله ونعم الوكيل عليكم ابتداء من
المنتج حتى الى الفنان الكل مشارك في الاثم حسبي الله ونعم
الوكيل فيكم

abdo 12/01/2016 21:38

الرقية الشرعية التي اوصى بها الرسول صلى الله عليه و سلم هي ان يرقي الشخص نفسه بقراءة القران ..اما ان ياتي احد الاشخاص فلا يجوز ....و حالة الطفل هذا تستدعي طبيب نفساني وعقلي ..حسبنا الله و نعم الوكيل .

kaboul 24/12/2015 19:20

Ou

kaci 09/09/2016 14:01

ca va

ettaleb 22/12/2015 18:45

hissat zidni

ettaleb 22/12/2015 18:44

un homme brun dr
ans un studio noi